Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement social

Logement social : « Rhône-Alpes n’est pas le bon élève qu’elle aime à croire »

Publié le 15/03/2013 • Par Agnès Thouvenot • dans : Régions

L’agence régionale de la Fondation Abbé Pierre a publié, jeudi 14 mars 2013, un rapport sur le mal logement en Rhône-Alpes : avec 9,76 % de logements sociaux, la région est tout juste dans la moyenne nationale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« La région Rhône-Alpes aime à se représenter comme un bon exemple de politiques de l’habitat, plus inventive, plus généreuse financièrement que la moyenne. De fait, les indicateurs ne corroborent pas cette hypothèse ».
La Fondation Abbé Pierre en Rhône-Alpes, qui vient de publier son éclairage régional annuel, s’est livrée à un exercice de comparaison entre les productions régionales et nationales du logement social et démontre, chiffres à l’appui, que « Rhône-Alpes n’est pas le bon élève qu’elle aime à croire ».

Ainsi avec 9,76 %, le taux de logement social en Rhône-Alpes est très proche du poids démographique de la région, qui représente 9,67 % de la population française.

Infléchissement de la production – Les mises en locations en 2010 ont représenté 10,73 % des mises en locations à l’échelle nationale. La fondation Abbé Pierre observe, même, l’infléchissement de la production en 2011 dans la région, qui a rempli seulement 87,8 % de ses objectifs de production contre 96 % dans le reste de la France.

Toutefois, le poids des logements très sociaux construits sur cette même année est plus fort que dans les autres régions.

Sur le chapitre des aides au parc privé délivré par l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (Anah), même type d’observation : les propriétaires occupants de Rhône-Alpes représentent 8,36 % des propriétaires occupants aidés par l’Anah en 2011.

Mauvais résultats aussi sur l’habitat indigne – Quant aux sorties de l’habitat indigne, la région est largement en-dessous des chiffres nationaux avec seulement 3,08 % de dossiers rhônalpins chez les propriétaires occupants.

Ce qui fait dire à Marc Uhry, le directeur régional de la Fondation Abbé Pierre : « Avec des objectifs de productions ambitieux et des capacités financières en baisse, les acteurs de Rhône-Alpes vont devoir être encore plus inventifs. »

Références

Le rapport régional

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Logement social : « Rhône-Alpes n’est pas le bon élève qu’elle aime à croire »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement