Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

L’étalement urbain mis en cause à Châteauroux par la CRC

Publié le 14/03/2013 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Dans un rapport transmis le 13 janvier 2013, la CRC critique sévèrement l’artificialisation des terres pratiquée par l’agglomération.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La communauté d’agglomération de Châteauroux (CAC) a examiné en février dernier un rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des Comptes Centre-Limousin sur sa gestion entre 2001 et 2010. Transmis le 16 janvier à Jean-François Mayet, président UMP de la CAC, ce rapport adresse un satisfecit à l’agglomération pour son Agenda 21, pour sa situation financière « satisfaisante » et pour sa gratuité des transports urbains.

Mais la CRC est très critique sur l’étalement urbain et l’artificialisation des terres. « Force est de constater écrit la CRC que la dynamique d’étalement urbain n’est pas maîtrisée ni à l’échelle de l’aire urbaine de Châteauroux ni à celle de la CAC ». « L’augmentation des surfaces d’activités commerciales poursuit la Chambre, reflète l’absence de régulation dans ce domaine de l’action publique ».

Stagnation de la population – Même si cet étalement semble contrôlé par le SCOT adopté en 2011 la CRC considère : « qu’aujourd’hui encore aucune réflexion précise ne semble développée pour tenter de gérer ce point clef de consommation durable tout autant que d’artificialisation inefficace d’espace ». Cet étalement et une stagnation de la population se traduisent par des surcoûts dans les transports car il s’agit « d’aller chercher plus loin une population de moins en moins dense ».

La CRC recommande donc à la CAC de créer un « instrument de suivi de la consommation de l’espace et d’engager une réflexion sur l’économie des sols au niveau intercommunal ». L’agglomération n’a pas commenté ce rapport même si le vice-président François Jolivet a jugé en séance ce rapport comme « plutôt valorisant et encourageant sur l’action que nous avons menée ».

Références

Rapport d'observations définitives, chambre régionale des comptes sur la gestion de la communauté d'agglomération castelroussine, 16 janvier 2013

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’étalement urbain mis en cause à Châteauroux par la CRC

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement