Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

Les sapeurs-pompiers ont de nouveau manifesté dans huit villes françaises

Publié le 12/12/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quatre syndicats (Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels CFTC, CGT, CFDT, Fédération autonome) avaient lancé des appels à des rassemblements et à des défilés le 12 décembre à Amiens, Nancy, Reims, Nantes, Saint-Raphaël, Toulouse, Clermont-Ferrand et le 15 décembre à Lyon.
Le 21 novembre, des milliers de sapeurs-pompiers avaient déjà défilé à Paris pour réclamer notamment une prime mensuelle de 70 euros et la garantie d’une retraite « décente » dès 55 ans. Lors de cette manifestation, quelques groupes avaient violemment affronté les forces de l’ordre, blessant huit CRS et sept gendarmes mobiles, dont deux sérieusement.
Le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a donc demandé à chacun de manifester sans cagoule et sans casque d’intervention.
A Saint-Raphaël (Var) cependant, une manifestation de quelque 400 sapeurs-pompiers selon les syndicats – de 300 à 400 selon la police -, s’est terminée, le 12 décembre par une rencontre tendue entre une délégation et le député maire (UMP), Georges Ginesta, auteur d’un rapport parlementaire sur le coût de la sécurité civile.
« Il y a 10 ans, il y avait 27.000 sapeurs-pompiers en France aujourd’hui ils sont 37.800, les interventions n’ont pas augmenté dans les même proportions », a lancé l’élu.
Les forces de l’ordre ont empêché les manifestants de s’approcher à moins d’une centaine de mètres de l’Hôtel-de-Ville. Ces derniers ont symboliquement offert des fleurs et des bonbons aux policiers.
Les quatre syndicats ont d’ores et déjà prévu de se réunir le 21 décembre à Bordeaux où doit se tenir le troisième et dernier forum pré-présidentiel de l’UMP en présence de Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et ministre de tutelle des sapeurs- pompiers.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les sapeurs-pompiers ont de nouveau manifesté dans huit villes françaises

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement