Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

La SFIL, nouvelle structure de refinancement des collectivités

Publié le 20/03/2013 • Par Auteur associé • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Dirigée par l’ancien directeur général de l’Agence France Trésor, Philippe Mills, la Société de financement local, détenue à 75 % par l’État, 20 % par la Caisse des dépôts et 5 % par la Banque postale, est opérationnelle depuis le 1er février 2013. Cette nouvelle structure refinance les prêts accordés aux collectivités grâce à des émissions de titres sur les marchés de capitaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Sylvia Rotondo

Directrice adjointe des finances – CG69

Pour jouer ce rôle d’organe de refinancement du nouveau dispositif bancaire des collectivités, la SFIL a racheté pour 1 € symbolique Dexia Municipal Agency (Dexma) qui jouait déjà ce rôle dans l’activité de prêts aux collectivités de la banque franco belge.
La naissance d’un nouvel organisme bancaire entièrement consacré au financement des collectivités locales constitue l’une des pierres angulaires de la stratégie déployée par les pouvoirs publics pour endiguer la pénurie de crédit frappant le secteur public local et, peut-on espérer, assouplir les actuelles conditions de crédit caractérisées par de fortes marges bancaires (entre 2,50 % et 3 % aujourd’hui contre 0,40 % avant novembre 2010), un foisonnement de commissions et une diminution à 15 ans de la durée maximale ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La SFIL, nouvelle structure de refinancement des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement