Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sondage

Les élus régionaux souhaitent une réaffirmation de leurs compétences

Publié le 14/12/2006 • Par Agnès Thouvenot • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dans un sondage Le Fil Ipsos pour l’Association des régions de France (ARF), présenté à l’occasion de son congrès à Dijon qui s’est ouvert le 14 décembre, les conseillers régionaux ont affirmé leur souhait de voir se profiler une véritable refonte des institutions mais également un approfondissement de la régionalisation.
Ainsi, 68% des élus – droite et gauche confondues – estiment que la démocratie ne fonctionne pas bien ; une proportion qui passe à 78% chez les élus de moins de 40 ans mais bien plus faible (50%) chez les conseillers régionaux également maire.
Parmi les changements institutionnels, une forte proportion est favorable à la réforme du Sénat. En revanche, une faible proportion est favorable à la suppression des préfets de départements (37%) et du préfet de région (18,8%).
Par ailleurs, 82% des élus estiment que la répartition des compétences entre la région, l’Etat et les autres collectivités est « insatisfaisante », souhaitant une plus forte régionalisation. Ils demandent à 76,7% la gestion de la totalité des aides économiques aux entreprises. Ils sont en revanche bien moins enclins à prendre en charge la construction et l’entretien des bâtiments universitaires.
Enfin, 81% des élus jugent que la péréquation des ressources entre régions riches et pauvres fonctionne « mal ». 80,6% d’entre eux sont donc favorables à ce qu’on affecte un pourcentage des impôts nationaux au financement des collectivités régionales.
L’enquête a été réalisée en novembre à partir d’un questionnaire auto-administré diffusé aux 1.881 conseillers des 26 régions métropolitaines et d’outre-mer. Pour consulter l’enquête complète, cliquez sur le lien indiqué ci-dessous :

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les élus régionaux souhaitent une réaffirmation de leurs compétences

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement