Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Au Portugal, l’administration compte 10.000 fonctionnaires de moins

Publié le 15/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Europe

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les effectifs de la fonction publique portugaise ont été réduits de 10.633 fonctionnaires dans les onze derniers mois au Portugal, dans le cadre d’une vaste réforme de l’administration, a annoncé le ministre des finances Fernando Teixera dos Santos.
« A fin novembre, nous avons réduit de 10.633 le nombre des fonctionnaires », s’est félicité le ministre au cours d’un débat le 14 décembre au parlement sur l’actualisation du programme de stabilité et de croissance (PEC), qui sera présentée ce jour à Bruxelles.
La réforme, adoptée en début d’année sous le nom de «Programme de restructuration de l’administration centrale de l’Etat» (PRACE), prévoit que le Portugal passe de 700.000 à 625.000 fonctionnaires avant la fin de la législature, en 2009.
Cette réduction se fait sans licenciement, affirme le gouvernement, par l’application notamment de la règle « une embauche pour deux départs ».
Après évaluation des effectifs des différents ministères, les fonctionnaires « en surnombre » peuvent également être placés en « situation de mobilité spéciale ».
Ils restent ainsi à la disposition de l’administration mais ne touchent plus que leur salaire de base qui diminue au fil des années et n’ont plus droit aux primes.
Pionnier en la matière, le ministre de l’agriculture, Jaime Silva, a annoncé le 14 décembre qu’après une première réduction des effectifs de son ministère de 12.000 à 10.500 fonctionnaires, leur nombre baissera à 7.000 dans les trois prochains mois, soit une réduction totale de près de 42%.
Selon le PEC, 2006-2010 la réforme de l’administration publique doit permettre à l’Etat d’économiser 2,34 milliards d’euros, soit 1,39% du PIB, dont 1,5 milliard proviendront de la diminution des frais de personnel et 830 millions d’un gain d’efficacité.
Le PEC prévoit au total des économies de 5,133 milliards d’euros ce qui contribuera à réduire le déficit public afin d’atteindre les 3% du PIB de rigueur au sein de l’UE.

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Au Portugal, l’administration compte 10.000 fonctionnaires de moins

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement