Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Bourgogne. Une maison médicale qui déplaît aux esthètes

Publié le 18/12/2006 • Par Sylvie Fagnart • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Un groupe d’habitants de Vézelay (492 hab., Yonne) a déposé au début du mois de décembre un recours auprès du tribunal administratif de Dijon contre le permis de construire émis par la municipalité le 6 octobre en vue de l’installation d’une maison médicale en bordure de ville.
Leurs griefs : ce projet porté par la mairie « méconnaîtrait les règles d’urbanisme », sur un site classé tant par les Monuments historiques qu’au titre du patrimoine mondial, par l’Unesco. Le permis de construire ne mentionnerait pas, selon Philippe Auverny-Bennetot, l’un des opposants à la construction de la maison médicale, la couleur des tuiles, en « violation de l’article L. 421-2 du code de l’urbanisme ». Par ailleurs, les détracteurs du projet font valoir que ce dernier porterait «une atteinte considérable à l’image de « perle dans son écrin de verdure » que l’on associe à notre ville» .
«Des arguments fondés sur les opinions esthétiques de personnes qui aimeraient mettre Vézelay « sous cloche »», rétorque Simone Galtier, maire de la ville, qui affirme que «c’est l’architecte des Bâtiments de France lui-même qui a proposé l’emplacement de la future maison médicale», au-delà du secteur sauvegardé.
Elle voit surtout dans le projet un moyen de « désengorger » la cité médiévale, qui souffre, particulièrement lors de la saison touristique, d’un afflux de voitures empêchant les professionnels de santé d’assurer leurs missions. Et la seule issue pour que médecins et pharmacien continuent à exercer à Vézelay.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bourgogne. Une maison médicale qui déplaît aux esthètes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement