Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Aquitaine. Le conseil général des Pyrénées augmentent ses investissements de 16 %

Publié le 18/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Deux axes forts structurent le budget 2007 (654,5 millions d’euros) du conseil général des Pyrénées-Atlantiques : construire un projet de territoire pour les 20 ans à venir et développer « l’économie de la connaissance ». Pour y parvenir, la collectivité dope les investissements : ils augmentent de 23 millions d’euros (+16%) par rapport à 2006, soit une enveloppe globale de 173 millions d’euros – autofinancés à 72% – consacrée à hauteur de 51,9% aux infrastructures, 11, 5% à l’aménagement-environnement, 9,9% à l’enseignement, 8,9% au développement économique, 6,9% aux services généraux, 6,4% à la culture et au sport, 3,7% à l’action sociale, 0,6% aux transports, 0,2% à la sécurité.
« En 2001, nous étions à 113 millions d’euros », rappelle Jean-Jacques Lasserre, président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques qui se félicite de la bonne santé financière du département propice à l’investissement. La capacité de désendettement du département est aujourd’hui de 1,1, un score jugé « très satisfaisant » par la chambre régionale des comptes. En 1995, 3,8 années d’épargne brute étaient nécessaires pour désendetter totalement la collectivité… Aujourd’hui la dette est stabilisée à 137 millions d’euros (contre 246 millions d’euros en 2001).
Le budget 2007 apparaît toutefois « en tension » : les dépenses de fonctionnement sont en hausse de + 9% à 429 millions d’euros, tandis que les recettes de fonctionnement passent à 532 millions d’euros en hausse de 5,4%. Un déséquilibre inhérent aux transferts de l’Etat (RMI, APA…). L’épargne brute reste stable à 102 millions, le recours à l’emprunt augmente de + 18% à 47 millions d’euros.
Pour autant, la fiscalité des entreprises et des ménages ne dépassera pas l’inflation. Sur les 18 départements de la zone Grand Sud Ouest, les Pyrénées-Atlantiques disposent des taux les plus faibles en matière de taxe professionnelle (8,46%), foncier bâti (8,52%) et non bâti (19,07%), taxe d’habitation (7,43%).

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. Le conseil général des Pyrénées augmentent ses investissements de 16 %

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement