logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/15763/centre-le-conseil-general-dindre-et-loire-mise-sur-davantage-dinvestissements-sans-impots-supplementaires/

FINANCES
Centre. Le conseil général d’Indre-et-Loire mise sur davantage d’investissements sans impôts supplémentaires
Jean-Jacques Talpin | Actualité Club finances | Régions | Publié le 20/12/2006

Le conseil général d’Indre-et-Loire vient d’adopter un budget 2007 de 514,9 millions d’euros, soit une hausse de 6,32% qui s’explique notamment par une envolée de 7% des dépenses de fonctionnement alors que les recettes ne progressent que de 5,6%.
Les principales augmentations touchent le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) (24 millions d’euros et +11%), l’action sociale (+4,6%) et l’action économique (+20%). Les recettes fiscales (145,6 millions d’euros avec les compensations) ne progresseront que de 1,7% alors que la réforme de la taxe professionnelle (TP) coûtera 1,7 million au département.
Celui-ci a malgré tout décidé de maintenir les taux de la fiscalité tandis que l’emprunt plafonne au même rythme que l’an passé à 99 millions. L’encours de la dette atteint 277 millions (avec une capacité de remboursement de 17 ans) mais avec une annuité de 37,6 millions d’euros en hausse de 13,5%. Sur les 124,8 millions d’investissements, des enveloppes importantes sont affectées à la restructuration de plusieurs établissements pour personnes âgées et l’ouverture de foyers occupationnels pour handicapés.
Au niveau de l’insertion, le conseil général va augmenter de 15% le nombre d’allocataires du RMI bénéficiant d’un référent (passant de 75 à 90%). Dans les transports, un billet unique à 1,5 euro sur tous les trajets du réseau et un abonnement scolaire à 10 euros par mois pour tous les élèves seront généralisés. Alors que les gros programmes de réhabilitation des collèges sont achevés, le conseil ouvre des chantiers importants sur son patrimoine au Grand-Pressigny, Chinon et Loches.