Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. Delanoë accuse l’Etat de bloquer un projet d’accueil de SDF dans le VIème arrondissement

Social

Ile-de-France. Delanoë accuse l’Etat de bloquer un projet d’accueil de SDF dans le VIème arrondissement

Publié le 20/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le maire (PS)de Paris Bertrand Delanoë a accusé le 20 décembre l’Etat de « bloquer » un projet de lieu d’accueil pour les urgences sociales dans un immeuble de la rue de Buci (VIème), que la mairie a proposé de mettre à sa disposition.
Dans un communiqué, le maire souligne que l’Etat, « responsable du dispositif d’urgence sociale », « refuse de mobiliser les financements dédiés à l’aménagement de ce lieu (implantation d’une maison relais), qui relèvent pourtant de sa compétence ».
« Nous avons proposé depuis plus d’un mois de mettre à disposition de l’Etat, un immeuble situé rue de Buci. Emmaüs a conçu pour ce lieu un projet permettant d’accueillir des familles monoparentales, des couples sans abri, ainsi que des sans domicile fixe âgés », rappelle le maire.
« Même si les tentes et les abris de fortune ne constituent pas une solution durable et acceptable, la priorité de l’Etat à Paris, devrait être de poser des actes concrets pour renforcer les capacités d’hébergement, plutôt que d’organiser des opérations visant des personnes déjà fragilisées, et dont l’attente légitime reste à ce jour très largement sans réponse de la part du gouvernement », déclare-t-il.
Bertrand Delanoë souligne « l’intensité de l’urgence sociale qui est une compétence de l’Etat ». Il regrette que le plan hivernal du gouvernement ne prévoie, « essentiellement, que des transformations de places d’hébergement existantes, et très peu de capacités nouvelles, susceptibles de répondre à l’ampleur des besoins ».
« Nous attendons toujours pour cet hiver l’ouverture de places de qualité pour l’hébergement de longue durée, afin de proposer aux équipes de rue des solutions adaptées lorsqu’elles prennent en charge des sans abri. Le dispositif parisien est en effet aujourd’hui totalement saturé, la centaine de places de ‘stabilisation’ ouvertes cet été ayant été immédiatement occupées », ajoute-t-il.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Delanoë accuse l’Etat de bloquer un projet d’accueil de SDF dans le VIème arrondissement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement