Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Plus de 1,14 million de jeunes accueillis dans les missions locales en 2005

Publié le 20/12/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Plus de 1,14 million de jeunes ont été accueillis en 2005 dans le réseau des missions locales (+5% environ comparé à 2004), et 455.000 ont accédé à un emploi ou une formation, selon le rapport d’activité 2005 rendu public le 19 décembre.
Les missions locales et les permanences d’accueil d’information et d’orientation (PAIO), créées en 1981, sont chargées d’aider les jeunes de 16 à 25 ans dans leur insertion professionnelle (emploi, formation, projet professionnel) mais aussi sociale (logement, santé, etc).
Quelque 450.000 jeunes se sont inscrits pour la première fois en 2005 dans les 404 missions locales et les 100 PAIO, qui jouent un rôle clé auprès des jeunes des quartiers difficiles ou sortis de l’école sans qualification.
Le réseau, doté d’un budget de 425 millions d’euros, a permis à 455.000 jeunes de trouver un emploi ou une formation professionnelle dans l’année, dont 355.000 emplois classiques (35% de CDD, 32% de contrats en intérim ou saisonniers, 15% de CDI) et 68.000 emplois aidés (+9% comparé à 2004).
En outre, 122.280 jeunes ont bénéficié d’un suivi régulier, formalisé depuis 2005 sous le nom de Contrat d’insertion à la vie sociale (Civis).
Malgré ce suivi, les jeunes des Zones urbaines sensibles (ZUS) ont plus de mal que les autres, même pour obtenir un emploi aidé.
Sur les 200.000 jeunes de ZUS en contact avec les missions locales, 36% ont accédé à un emploi ou une formation, contre 39% pour l’ensemble des jeunes.
Seuls 22% des jeunes de ZUS ont accédé à un emploi classique (contre 28% en moyenne) et seuls 5,7% ont eu un emploi aidé (contre 6,5%), selon le rapport.
Globalement, l’activité des missions locales a « fortement augmenté », avec 3 millions d’entretiens individuels, contre 2,5 millions en 2004 (+20%).
Le suivi a aussi été plus intensif, surtout pour les jeunes sans diplôme notamment en raison de la mise en place du Civis depuis mai 2005.
Parmi les nouveaux venus en 2005, un jeune sur six était mineur et plus de la moitié (52%) des jeunes femmes.
Par ailleurs, 7,2% des jeunes reçus étaient de nationalité étrangère, dont 6,5% hors Union européenne.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Plus de 1,14 million de jeunes accueillis dans les missions locales en 2005

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement