Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Centre. Un accord a été trouvé pour le CPER

Publié le 21/12/2006 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Michel Sapin, président du conseil régional du Centre et Jean-Michel Bérard, préfet de région sont parvenus à un accord de principe le 21 décembre sur le projet de contrat de projets Etat région (CPER) 2007-2013. «Les négociations sont terminées a expliqué Michel Sapin, nous avons trouvé les grandes lignes d’un accord». Le projet de contrat devrait donc être voté en février lors de la prochaine session du conseil régional.
À l’exception de l’extrême droite, la plupart des groupes politiques devraient approuver ce contrat. Après une première proposition portant sur 266 millions d’euros et unanimement refusée par les élus, l’Etat a réévalué sa participation à 347 millions d’euros. Mais une dernière divergence portait sur les projets ferroviaires avec une ultime demande régionale de 15 millions supplémentaires. Pour débloquer la situation, l’Etat a finalement accepté de rajouter, hors CPER, 11,5 millions pour la rénovation de la ligne ferroviaire la Membrolle-Dourdan, ainsi que 10 millions pour une éventuelle plateforme dans le cadre de l’autoroute ferroviaire Irun-Lille.
Au final, le prochain contrat regroupera des crédits sensiblement égaux à ceux du précédent CPER. Le contrat sera construit autour 8 grandes priorités : développement de la recherche (39 millions apportés par la région et l’Etat), «l’efficacité énergétique» (51 millions d’euros), l’enseignement supérieur (105 millions d’euros), l’agriculture (79 millions d’euros), la culture (37 millions d’euros), l’économie et l’emploi (33 millions d’euros), le déplacement de voyageurs (147 millions d’euros), le fret ferroviaire (92 millions d’euros). Le volet territorial atteindra pour sa part 150 millions d’euros alors que d’autres crédits sont également inscrits dans le «plan Loire interrégional» (128 millions d’euros pour tout le bassin Loire) ou attendus dans le cadre de la politique de la ville.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Centre. Un accord a été trouvé pour le CPER

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement