Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Rénovation urbaine et mixité sociale : la Foncière logement tire la sonnette d’alarme

Publié le 01/03/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

La Foncière logement réclame les prêts de la Caisse des dépôts pour financer ses projets en quartiers Anru.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Association créée en 2002 par les partenaires sociaux dans le cadre de l’ex 1% logement – désormais Action logement –, la Foncière logement est l’un des principaux outils permettant d’amener plus de mixité sociale dans les quartiers en rénovation urbaine.
Signataire de la plupart des conventions Anru, l’association s’est engagée à construire 19 000 logements à loyer libre dans le cadre du programme national de rénovation urbaine.

14 000 logements à construire – Souvent critiquée car tardant à tenir ses engagements et à commencer les chantiers de construction, la Foncière est aujourd’hui dans une impasse. A ce jour, elle a construit 3 300 logements, tandis qu’environ 2 000 sont en cours de construction.
Il lui reste donc environ 14 000 logements à construire, pour le moment bloqués faute de financement.

« Notre schéma financier repose sur 70 % d’emprunts contractés auprès de l’Union des entreprises et des salariés pour le logement (UESL) – qui est la fédération des organismes gestionnaires du 1 % logement –, et 30 % sur le marché libre. Aujourd’hui nous ne trouvons plus suffisamment de financements sur le marché libre », explique Bruno Lucas, le président de la Foncière logement.
L’association réclame donc auprès du gouvernement l’accès au prêt PLI distribué par la Caisse des dépôts, mais celui-ci tarde à répondre.

« Nous voulons qu’on nous dise clairement si nous devons stopper l’action de la Foncière logement, qui ne grève en rien le budget de l’Etat, permettrait de fournir des logements aux salariés, de créer de l’emploi sur le secteur de la construction », résume Bruno Lucas.

Si le gouvernement a clairement dit qu’il souhaitait la continuation de l’activité, il n’a pas apporté de précisions sur le montant des prêts que pourrait accorder la Caisse, les garanties d’emprunt…

Patrimoine à vendre – Il semble par ailleurs avoir proposé que la Foncière vende une partie de son patrimoine – 22 000 logements – pour financer les constructions, ce qui provoque la colère du conseil d’administration de l’association.
La Foncière a essentiellement construit dans des quartiers en réhabilitation, en misant sur les éventuelles plus-values générées au bout de quelques années par les opérations de renouvellement.
Vendre aujourd’hui signifierait vendre à bas coût, alors que ses projets de cession sont plutôt fixés vers 2028.

Plus globalement, les promoteurs immobiliers sollicités pour intervenir dans les quartiers Anru attendent souvent que la Foncière soit implantée pour proposer des projets immobiliers favorisant une plus grande mixité.
Le retrait pur et simple de la Foncière remettrait en cause l’équilibre de nombreux projets urbains.

Le gouvernement devrait apporter de nouvelles réponses au début du mois de mars.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rénovation urbaine et mixité sociale : la Foncière logement tire la sonnette d’alarme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement