Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Union européenne

Philippe de Fontaine Vive : « L’activité de la BEI progressera de 45 % en France en 2013 »

Publié le 28/02/2013 • Par Fabienne Proux Jacques Paquier • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Philippe de Fontaine Vive
Philippe de Fontaine Vive BEI
A l’occasion de la présentation des résultats 2012 de la Banque européenne d’investissement, le vice-président, Philippe de Fontaine Vive détaille sa stratégie en matière de financement à long terme des projets du secteur public local français. Grâce à l’augmentation de capital de 10 milliards d’euros, la BEI disposera d’une capacité de prêts de 7 milliards d’euros sur le marché français à partager entre les secteurs public et privé.

A quoi va servir l’augmentation de capital de 10 milliards d’euros de la BEI ?

Cette augmentation de capital, abondée à hauteur de 1,6 milliard par la France et qui sera bouclée fin mars, est une des réponses à la crise des financements sur le long terme dans l’Union européenne.
Avec des moyens renforcés, la BEI estime possible de pouvoir accorder 60 milliards d’euros de prêts supplémentaires dans les trois années à venir, et ainsi soutenir 180 milliards d’euros d’investissements nouveaux en Europe, grâce à son effet de levier qui est de 1 pour 3.

La France disposera ainsi de 3 milliards d’euros de plus par an sur trois ans dont l’essentiel en financements de durées comprises entre 15 et 30 ans. Le pari que nous devons relever dès 2013 en France consiste à faire passer notre activité de 4 milliards à 7 milliards, soit une progression de 45 %. Pour ce faire, nous avons organisé une forte mobilisation.

En quoi va-t-elle consister ?

Notre capacité de prêts augmentant, nous sommes plus ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Philippe de Fontaine Vive : « L’activité de la BEI progressera de 45 % en France en 2013 »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement