Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Basse-Normandie et Bretagne. Les deux régions montent au créneau à propos du transfert des ports

Publié le 05/01/2007 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les présidents des conseils régionaux de Basse-Normandie, Philippe Duron, et de Bretagne, Jean-Yves Le Drian ont écrit à la fin du mois de décembre dernier au Premier ministre afin de lui demander «que les engagements de l’Etat non tenus dans le contrat de plan 2000 ­ 2006 concernant les ports nationaux qui leurs sont transférés soient portés par le budget de l’Agence de financement des infrastructures de transport ou l’AFITF sur 2007 et 2008. A l’instar d’autres projets qui l’ont été dans le passé par l’Agence à la demande du Gouvernement, ou par tout autre dispositif permettant d¹atteindre l’objectif souhaité».
Depuis le 1er janvier 2007, les ports de Caen-Ouistreham et de Cherbourg pour la Basse-Normandie, ceux de Brest, de Lorient, et de Saint-Malo pour la Bretagne ont en effet été transférés aux deux collectivités, candidates au transfert car «convaincues de la contribution des ports au développement économique de leur région respective».
Rappelant qu’ils ne disposent pas sur leur territoire de ports autonomes, qui eux vont bénéficier de financements dans le prochain contrat de projets, les deux présidents soulignent dans leur missive «que les aides publiques prévues au contrat de plan 2000 ­ 2006 n’ont pas toutes été déléguées à ce jour. Ainsi, il manque 14,93 millions d’euros (ME) pour la Basse-Normandie et 5,07 ME pour la Bretagne». Ils font également remarquer que les audits qu’ils ont conduits montrent la dégradation de certaines infrastructures non entretenues. Un état des lieux qui est la conséquence d’investissements non mandatés pour un montant de 16,5 ME en Basse-Normandie et de 5,88 ME en Bretagne durant le dernier contrat de plan Etat-régions.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Basse-Normandie et Bretagne. Les deux régions montent au créneau à propos du transfert des ports

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement