Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Union européenne

Franck Sottou : « Le véritable enjeu de la prochaine politique de cohésion repose sur l’implication des territoires »

Publié le 25/02/2013 • Par Fabienne Proux • dans : Actu experts finances

Franck Sottou
Franck Sottou FS
Franck Sottou, professeur associé au Conservatoire national d'arts & métiers (Cnam) et consultant pour Public impact management, invite les élus locaux à mieux maîtriser la stratégie Europe 2020 afin de pouvoir s’impliquer davantage dans la mise en œuvre des instruments européens. Une démarche indispensable pour éviter la non consommation des fonds européens et optimiser leurs usages en faveur du développement des territoires.

Quelles sont les conséquences pour les collectivités locales françaises du budget pour la période 2014/2020 voté le 8 février 2013 par le Conseil européen et qui doit maintenant être validé par le Parlement européen ?

Si l’enveloppe globale allouée à la politique de cohésion est en retrait de 10 % (325,14 milliards d’euros), les fonds dont la France bénéficiera (environ 14 milliards d’euros) seront stables pour 2 raisons essentielles.
D’une part, du fait de l’instauration d’une 3e catégorie de régions, les régions intermédiaires ou en transition qui se répartiront entre les Etats membres un montant de 31,7 milliards d’euros. En France, 10 régions sont concernées (1).
Et d’autre part, grâce à la création de l’initiative pour l’emploi des jeunes qui attribuera une enveloppe particulière de financement aux régions dont le taux de chômage des jeunes dépasse 25 %.

Pour une fois, on ne raisonne pas uniquement en terme de PIB, mais à partir d’un autre critère qui peut changer la donne en matière ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Franck Sottou : « Le véritable enjeu de la prochaine politique de cohésion repose sur l’implication des territoires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement