Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Les Dons Quichotte attendent du concret pour lever les campements

Publié le 09/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les campements des Enfants de Don Quichotte étaient toujours en place le 9 janvier, l’association s’occupant désormais de recenser les besoins pour examiner les propositions concrètes, au lendemain de l’annonce d’un plan gouvernemental renforcé.
A Paris, l’association a recensé 250 SDF dormant dans des tentes le long du canal Saint-Martin et attend l’arrivée de travailleurs sociaux pour étudier « au cas par cas » les solutions d’hébergement, a-t-elle annoncé le 9 janvier, en précisant que le campement ne serait levé qu’une fois que tous les SDF se seront vu proposer une solution adaptée.
Même tonalité en province, où les campements, notamment à Lille (une douzaine de tentes), Lyon (soixante-sept), Strasbourg, Bordeaux (une cinquantaine), la Rochelle (une quinzaine), Dax (une vingtaine) sont maintenus. Des réunions étaient en cours le 9 janvier avec les autorités préfectorales, notamment à Toulouse et Strasbourg.
En revanche, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), la députée-maire UMP, Maryse Joissains, a demandé aux SDF qui ont dressé des tentes dans le centre-ville de quitter les lieux, estimant qu’il ne restait parmi eux que des « marginaux qui dévoient la charte des Enfants de Don Quichotte ».
Le gouvernement a annoncé le 8 janvier un plan renforcé pour l’hébergement des SDF et des mal-logés pour 2007 afin d’héberger de façon « pérenne » et « adaptée » toute personne accueillie en urgence. Les 27.100 places annoncées comme « nouvelles » par le gouvernement doivent en fait notamment se substituer aux 13.500 places actuelles en hébergement d’urgence », selon une mise en oeuvre progressive « courant 2007 ».
Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, annonce également avoir écrit une nouvelle fois à Dominique de Villepin pour acquérir des terrains et immeubles de l’Etat afin d’y faire du logement social.
La plate-forme pour un droit au logement opposable (DALO), comprenant notamment Amnesty International France, ATD-Quart Monde, le Secours Catholique Caritas France et le Réseau mondial contre la pauvreté, réunie mardi, a déclaré avoir « pris acte des avancées » contenues dans l’avant-projet de loi.
De leur côté, la quinzaine de SDF regroupés sous le pont d’Austerlitz demandent, dans une lettre ouverte, à prendre part aux négociations en cours et à construire eux-mêmes des centres d’hébergement pour retrouver « travail », « responsabilités » et « dignité ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Dons Quichotte attendent du concret pour lever les campements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement