Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Note de conjoncture Banque postale

Maintien d’un niveau d’investissement élevé des collectivités en 2012

Publié le 20/02/2013 • Par Raphaël Richard • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Veille documentaire finances

courbeloupe
Michael Nivelet - Fotolia.com
La direction des études de la Banque postale (ex Dexia) observe, dans sa première note de conjoncture depuis son changement de propriétaire le « maintien d’un niveau d’investissement élevé » en 2012 des collectivités locales à 52,6 milliards (+ 1,6 % par rapport à 2011) malgré un repli de l’épargne brute de l’ordre de 2,1 %.

« Joyau particulier » de Dexia, comme l’a qualifié le président du directoire de la Banque postale Philippe Wahl, la direction des études a donc bien survécu, comme l’espéraient de nombreux élus.
Sa classique « Note de conjoncture sur les finances locales » a été présentée le 20 février 2013 par Thomas Rougier, directeur des études, lui aussi transfuge de l’ancienne banque des collectivités.

Selon les estimations de cette direction, les recettes fiscales sont en hausse de 2,5 % (à 120,8 milliards d’euros) en 2012, malgré « une volonté assez forte des collectivités de ne pas toucher à ce levier », remarque-t-il. En effet, la pression fiscale n’aurait augmenté que de 0,8 % l’an passé.
Toutefois, les recettes de fonctionnement (1) marquent le pas avec une augmentation de 1,8 %, contre 3,9 ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Références

Note de conjoncture sur les finances locales en 2012 - Banque postale - février 2013

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Maintien d’un niveau d’investissement élevé des collectivités en 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement