Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Centre. Le transfert de l’aéroport de Châteauroux-Déols repoussé au printemps

Publié le 10/01/2007 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le vaste aéroport de fret et maintenance aérienne Châteauroux-Déols (Indre) aurait dû être transféré à la région au 1er janvier 2007. Mais l’échéance vient d’être repoussée de plusieurs mois, officiellement pour des «problèmes techniques et administratifs». L’Etat n’aurait en effet pas eu le temps suffisant pour préparer le transfert tandis que l’état des lieux commandé par la région n’était pas achevé. «Le gestionnaire de l’aéroport, explique Michel Sapin, président du conseil régional du Centre, n’a fait connaître que le 1er juillet sa décision d’abandonner la gestion de la structure, ce qui ne laissait pas assez de temps à l’Etat pour préparer la convention».
Mais c’est avant tout l’extrême complexité de l’équipement actuel, géré par un syndicat mixte présidé par le conseil général de l’Indre, qui serait la cause de ces retards : le périmètre de l’aérodrome, ancienne base américaine durant les années 50, a été plusieurs fois modifié tandis que différents propriétaires se sont installés. L’Etat doit donc élaborer un état des lieux pour chaque parcelle. Le conseil régional souhaite pourtant aller vite, avec la volonté de faire de cet équipement la «grande base de logistique aérienne du sud parisien». Outre l’entraînement de pilotes, la maintenance et le démantèlement d’avions, l’aérodrome veut en effet acquérir des missions logistiques et éducatives avec une école nationale de sapeurs-pompiers d’aéroports et un centre de formation aux métiers aéronautiques.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Centre. Le transfert de l’aéroport de Châteauroux-Déols repoussé au printemps

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement