Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Outre-mer. Projet de 8 cantons supplémentaires en Guyane

Publié le 15/01/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’Etat envisage de redécouper la carte électorale guyanaise pour les élections cantonales, avec la création de 8 cantons supplémentaires, selon un courrier du préfet de Guyane envoyé au président du conseil général le 15 janvier.
Ce « projet de remodelage cantonal », selon les termes du préfet, envisage la création de 8 cantons supplémentaires dans ce département d’Outre-mer situé en Amérique du Sud, soit un passage de 19 à 27 cantons. Et ce afin de tenir compte « du fort accroissement de la population ».
Selon le dernier recensement, la Guyane comptait 200.000 habitants à la fin 2006, contre 156.000 en 1999. D’après le courrier du préfet, cet ajout de 8 cantons répond également à « une demande régulièrement exprimée par les conseillers généraux des cantons concernés ».
Ce redécoupage prévoit d’ajouter un septième canton à la commune de Cayenne et un deuxième aux communes de Matoury, Rémire-Montjoly, Kourou et Saint-Laurent du Maroni.
Changement le plus spectaculaire, le canton de Maripasoula, le plus grand de France, serait divisé en quatre. Actuellement, ce canton regroupe cinq communes sans voie terrestre vers Cayenne et s’étend sur 29.595 km², soit une superficie supérieure aux Pays-de-la-Loire, la 6ème région de la métropole.
Le canton de Maripasoula laisserait la place à quatre cantons : ceux d’Apatou, Grand Santi et Papaïchton, trois communes du fleuve Maroni à la frontière du Surinam, et celui de Maripasoula-Saül, deux autres communes sans axe routier vers le littoral.
Le conseil Général de Guyane se réunira le 26 janvier pour délibérer sur ce projet. Son avis, uniquement consultatif, sera ensuite soumis au Conseil d’Etat.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Outre-mer. Projet de 8 cantons supplémentaires en Guyane

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement