Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Statistique

En 2011, absentéisme encore en hausse pour les agents de la fonction publique territoriale

Publié le 14/02/2013 • Par Laure Martin • dans : France, Toute l'actu RH

Hausse du nombre de départs à la retraite et de l’absentéisme des agents titulaires des collectivités locales : tel est en substance ce qu’il faut retenir des statistiques sociales provisoires de l’année 2011 rendues publiques par la Direction générale des collectivités locales (DGCL) au début de 2013.

Une enquête réalisée auprès de 3 000 collectivités locales sur le champ des bilans sociaux permet de dénombrer 1,94 million d’emplois en comptabilisant les emplois permanents ou non (1). Parmi les emplois recensés :

  • 1 382 000 sont occupés par des agents titulaires et stagiaires,
  • et 238 000 par des agents non titulaires.

L’étude recense que 37 % des agents non titulaires présents fin 2011 sur des emplois permanents ont été affectés sur des emplois pour lesquels il n’a été temporairement pas possible de trouver un candidat titulaire, et 26 % pour remplacer un titulaire momentanément absent.

Départs à la retraite en hausse –Les départs à la retraite sont, de loin, la première cause de départ des agents titulaires. Leur part (44 %) est en très forte augmentation par rapport à 2005 ou 2009 (35 %).
Cette forte hausse s’explique, d’après l’étude de la DGCL, par l’arrivée à l’âge de la retraite de nombreux agents. En 2010, environ un tiers des agents titulaires des collectivités étaient âgés de 50 ans ou plus.

L’étude conclue qu’un facteur de nature conjoncturelle a aussi joué un rôle en 2011 : compte tenu de la suppression de la possibilité de partir en retraite après quinze ans de services actifs pour les agents ayant trois enfants, ces derniers ont anticipé leur départ pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.

Pour les non titulaires en emploi permanent, les fins de contrat et les démissions sont les principales causes de départs, comme en 2005. Elles représentent respectivement 78 % et 13 % des départs.

L’absentéisme en progression – Autre constat : l’absentéisme est en hausse. En 2011, le nombre moyen de jours d’absence pour raison de santé s’établit à :

  • 23,6 pour les agents titulaires et stagiaires,
  • 9,6 jours pour les non titulaires sur emploi permanent,
  • soit 21,5 pour l’ensemble des agents sur emploi permanent.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

D’après les données de la DGCL, le nombre moyen de jours d’absence a augmenté nettement entre 2005 et 2009 : cette évolution a été justifiée par les caractéristiques sociodémographiques et la pénibilité du travail des personnels provenant de la fonction publique de l’Etat transférés sur la période 2006-2010, dans la foulée des lois de décentralisation de 2004.

En 2011, ce nombre de jours d’absence a progressé par rapport à 2009, notamment pour les agents titulaires et stagiaires alors qu’il est resté stable pour les non titulaires.
« L’analyse concernant l’absentéisme des agents de la fonction publique est très compliquée », souligne Ange Helmrich, secrétaire national de l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA). « De grands écarts sont constatés en fonction de la taille des collectivités et cela nous interpelle. Par exemple, le nombre de journées d’absentéisme est plus important dans les grandes collectivités, tout comme le nombre d’accidents du travail. Il y a des interrogations à se poser. »

Références

Bilans sociaux 2011 des collectivités locales, données provisoires, DGCL, janvier 2013

Cet article est en relation avec les dossiers

Notes

Note 01 L’enquête définitive sera disponible à l’été 2013 Retour au texte

3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En 2011, absentéisme encore en hausse pour les agents de la fonction publique territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

salut docteur

15/02/2013 06h33

quand un agent en arrêt maladie , passe en photo au comptoir d’une pizzeria dans les pages d’un quotidien, avec un article qui vente les mérites de ses pizzas ,comment ne pas s’étonner du taux d’absentéisme.

patcho35

15/02/2013 09h09

si l’on commençait par mettre les 3 fonctions publiques à la même enseigne, peut-être aurions-nous moins d’agents de la territoriale dégoûtés par les différences de traitement. Personnellement, à 55 ans et 32 années de service, je suis bloqué depuis 4 ans en haut de la catégorie C jusqu’à ma retraite dans 5 ans puisqu’il n’y a rien de prévu en dehors des concours malgré le rallongement des carrières (par exemple un échelon de plus), c’est vachement encourageant!!!

Agent Territorial Girondin

16/02/2013 06h59

C’est facile dans mon SDIS la circulaire est appliquée pour faire entrer de l’argent rien d’autre: En effet vous prenez votre travail à 08h, vers 11 heures vous n’êtes plus en mesure de tenir votre poste , vous informez que vous rentrez chez vous et allez chez le médecin qui vous « dope » un peu et vous prescrit 1 jour d’arrêt et le lendemain vous êtes de nouveau à votre poste.
Résultat il faut le dire le sdis de la gironde vous retient le jour de carence alors que la circulaire prévoit le lendemain du 1er jour d’arrêt et vous perdez en même temps les heures effectuées.C’est un e application fantaisiste mais le président de ce sdis grand acteur social trouve cela tout à fait normal!!!
Et vous trouver cela JUSTE Mme La Ministre. On devrait mettre un carton rouge à cette administration et la mettre à l’index pour qu’elle se « recâle » et vite !
Bien sur qu’avec ce type de comportement les statistiques sont fausses mais l’argent conservé par l’administration non négligeable:
Positivons: Moins d’argent, moins de croissance, et moins d’impots …vive le jour de carence après tout tout est bon et le respect des textes n’existe plus donc peut être pourrions nous nous passer des politiques, de sacrées économies en perspective.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement