Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Mort de Guy Parigot, l’un des pères de la décentralisation théâtrale

Publié le 17/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le comédien, metteur en scène et ancien directeur de théâtre Guy Parigot, l’un des pères de la décentralisation théâtrale, qui fut très actif en Bretagne, est décédé le 15 janvier à l’âge de 84 ans, a-t-on appris le 17 janvier auprès du ministère de la Culture.
Né en 1922 à Paris, un temps journaliste après avoir étudié au Centre de formation des journalistes, Guy Parigot a cofondé en 1949 avec Hubert Gignoux et Georges Goubert le Centre dramatique de l’Ouest dans une région, la Bretagne, qui était alors comme beaucoup d’autres un désert théâtral.
En 1968, il avait participé à la création de la Maison de la culture de Rennes – devenue Théâtre national de Bretagne (TNB) -, dont il fut longtemps l’un des codirecteurs.
« C’était un authentique, un infatigable pèlerin qui avec sa ‘Roulotte’, au travers de plus d’une centaine de rôles et d’innombrables tournées, avait su conquérir le grand Ouest et exporter jusqu’en Amérique cette belle notion de ‘famille de théâtre’ héritée de Louis Jouvet et Jean Vilar, qu’il incarnait si bien », écrit le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, dans un communiqué.
« Guy Parigot était un homme de scène complet, dans sa vie comme dans son oeuvre, partout imaginant de nouveaux lieux d’un jour ou d’un soir, toujours cherchant de nouveaux talents, sans cesse invitant les autres à le rejoindre chez lui… c’est-à-dire au théâtre », poursuit le ministre.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mort de Guy Parigot, l’un des pères de la décentralisation théâtrale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement