Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité routière

Ethylotests et signalisation des radars fixes : le CNSR préconise la marche arrière

Publié le 13/02/2013 • Par Gabriel Bourovitch • dans : Actu experts prévention sécurité

concept vitesse
Phovoir
Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) s’est prononcé le 13 février 2013 en faveur de la détention d’éthylotests pour tous les conducteurs, mais sans obligation ni sanction pour les contrevenants, et d’un retour aux panneaux d’annonce pour signaler les radars fixes, en lieu et place des radars pédagogiques déployés depuis l’été 2011.

Après avoir fixé sa feuille de route lors de sa nomination en novembre dernier, le président du CNSR, le député Armand Jung (PS, Bas-Rhin), a annoncé lors le 13 février ses premières recommandations. « Nous avons ces premières dispositions parce que le ministre (de l’Intérieur) nous avait demandé un avis très rapidement », a-t-il rappelé.

Ethylotests : pas de sanction – Beauvau souhaitait en priorité arbitrer le débat sur l’obligation faite aux automobilistes de détenir un éthylotest chimique, sous peine de se voir infliger une contravention de première classe (11 euros). La mesure a été instituée par le gouvernement précédent, mais son entrée en vigueur a été reportée « sine die » par Manuel Valls

Le CNSR préconise « la détention d’un éthylotest, y compris pour les utilisateurs de ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ethylotests et signalisation des radars fixes : le CNSR préconise la marche arrière

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement