Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Parlement

Le gouvernement présente le projet de loi sur le droit au logement opposable

Publié le 17/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le conseil des ministres a présenté, le 17 janvier le projet de loi sur le droit au logement opposable, que Jacques Chirac a jugé comme « un progrès social tout à fait considérable ».
Le projet de loi, présenté par le ministre de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo, qualifie donc le droit au logement d' »objectif à valeur constitutionnelle » alors qu' »il constituait jusqu’à présent plus une obligation de moyens qu’une obligation de résultat », selon le compte-rendu du Conseil des ministres.
Ce projet de loi, annoncé par Jacques Chirac dans ses voeux aux Français du 31 décembre, correspond à une revendication du mouvement initié le mois dernier par l’association « Les Enfants de Don Quichotte », qui a installé des tentes pour les sans-abris, près du canal Saint-Martin à Paris dans un premier temps, puis dans plusieurs grandes villes de France.
Jacques Chirac, en Conseil des ministres, a souligné que « l’objectif de 120.000 nouveaux logements sociaux par an est à notre portée ».
Le chef de l’Etat a engagé les collectivités locales et les acteurs du logement social à « redoubler d’efforts pour que chacun trouve à se loger décemment ».
Le projet prévoit que cinq catégories de « demandeurs les plus prioritaires » pourront, à partir du 1er décembre 2008, présenter un recours administratif si leur demande de logement « n’a pas reçu une réponse correspondant à ses besoins et ses capacités, dès lors que cette demande a été regardée comme prioritaire et urgente par la commission de médiation ».
Il s’agit des personnes dépourvues de logement, de celles menacées d’expulsion sans relogement, hébergées temporairement, logées dans des locaux impropres à l’habitation ou présentant un caractère insalubre ou dangereux, et des ménages avec enfants mineurs ne disposant pas d’un logement décent ou vivant en suroccupation.
Ce droit sera étendu, à partir du 1er janvier 2012, aux « autres personnes éligibles au logement social dont la demande de logement a été laissée sans réponse durant un délai anormalement long ».
Le projet prévoit aussi la « création d’une prestation d’aide à la réinsertion familiale et sociale des immigrés ayant vécu au moins quinze ans en France mais n’ayant ni ascendant ni descendant présent sur le territoire français et dont les revenus sont modestes ».
Ce dispositif permet aux bénéficiaires de retourner dans leur pays d’origine, tout en compensant la perte de certaines prestations sociales par le versement d’une aide spécifique.
Il étend également aux ménages non imposables mais qui travaillent le « crédit d’impôt services à la personne ». Cette mesure permet aux personnes ayant recours à des services à domicile (femme de ménage, garde d’enfants, etc.) rémunérés par le Chèque emploi service de bénéficier de réductions d’impôts.

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement présente le projet de loi sur le droit au logement opposable

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement