Fiscalité

Les opérations de restauration de cours d’eau et de préservation des ressources en eau peuvent-elles donner droit au FCTVA ?

Par • Club : Club Techni.Cités, Club finances

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les syndicats mixtes exclusivement composés de membres éligibles au fonds de compensation pour la TVA (FCTVA) peuvent prétendre à l’attribution de cette dotation pour leurs dépenses réelles d’investissement.

Le deuxième alinéa de l’article L.1615-2 du Code général des collectivités territoriales dispose que les syndicats mixtes bénéficient du FCTVA en lieu et place des membres propriétaires pour les dépenses exposées dans l’exercice de leurs compétences.

Un caractère d’urgence – Le quatrième alinéa de ce même article précise que les bénéficiaires du fonds peuvent y prétendre pour les dépenses d’investissement réalisées sur le patrimoine de tiers, pourvu qu’elles concernent des travaux de lutte contre les avalanches, glissements de terrains, inondations, incendies ainsi que les travaux pour la prévention d’incendie de forêt présentant un caractère d’urgence ou d’intérêt général.

S’il existe des dérogations en matière de patrimonialité, il ne peut en être de même pour la nature des dépenses réalisées. Le FCTVA est une dotation destinée à compenser de manière forfaitaire la TVA ayant grevé les dépenses d’investissement réalisées par les bénéficiaires du fonds.

Augmenter la valeur du bien – Les dépenses d’investissement sont définies comme non répétitives et ont pour résultat l’entrée d’un nouvel élément destiné à rester durablement dans le patrimoine de la collectivité ou, s’il s’agit d’éléments existants, des dépenses d’amélioration ou d’importantes réparations qui ont pour effet d’augmenter notablement la valeur ou la durée de vie du bien sur lequel elles portent.

Qu’ils soient réalisés sur le patrimoine de tiers ou sur les terrains appartenant aux membres du syndicat, les travaux de restauration des cours d’eau portent sur le dégagement des bois entravant la libre circulation de l’eau, le fauchage de plantes aquatiques ou le traitement de la végétation semi-aquatique. Les dépenses qui s’y rapportent ne peuvent pas être considérées comme des dépenses d’investissement. Ces opérations ont seulement pour but de conserver la rivière et ses abords dans de bonnes conditions d’utilisation.

Des travaux durables – S’agissant de la préservation des eaux, et pourvu qu’ils soient réalisés dans le périmètre du syndicat, les travaux de protection des captages (constructions en dur) ou portant sur les ouvrages d’adduction d’eau ou de distribution d’eau potable, à condition que le service de l’eau ne soit pas assujetti à la TVA, peuvent donner lieu à attribution du fonds.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Service universel de téléphonie : du mieux chez Orange en 2019, selon l’Arcep

    Mis en demeure par l'Arcep en 2018 de respecter ses engagements en matière de service universel de téléphonie par le réseau cuivre, l'opérateur historique présente un bilan qualité en hausse pour 2019. Alors que le réseau cuivre s'éteindra progressivement ...

  • Votre actu juridique du 18 au 24 septembre 2020

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 18 et le 24 septembre 2020. ...

  • ZFE mobilité : les récents assouplissements ne lèvent pas les difficultés

    Le décret précisant les modalités de mise en place des ZFEM est paru le 17 septembre dernier : règle générale et délais pour définir les territoires soumis à cette obligation, exceptions et assouplissements de cette règle, difficultés de mise en œuvre ... ...

  • Grand Genève, un territoire au-delà des frontières 

    Tram transfrontalier, RER, voie verte… les projets d’aménagement de territoire autour de Genève et en France se multiplient, obligeant les deux pays à collaborer. Le Grand Genève, agglomération transfrontalière impliquant huit collectivités, est le moteur de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP