Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Aquitaine. L’Anru s’engage sur la Dordogne

Publié le 18/01/2007 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) a donné un avis favorable aux projets des communes de Bergerac, Boulazac et Périgueux. Elle interviendra à hauteur de 25% dans le financement des opérations évaluées à 100 millions d’euros et conduisant à la construction de près de 500 logements au total.
La signature des conventions devrait intervenir au cours du prochain trimestre. La décision de l’Anru a été favorisée par l’engagement de financement pris par la région et le département. Le conseil régional devrait mettre 60 à 70 millions d’euros de plus sur tous les projets aquitains et apportera une contribution moyenne à hauteur de 5%.
L’engagement de l’Anru donne en tout cas aux communes le feu vert pour entamer les premières démolitions. Périgueux va par exemple lancer les premiers travaux de son opération de démolition-reconstruction de plus de 160 logements répartis entre le quartier de Gour-de-l’Arche et le centre ville, soit un investissement de 30 millions d’euros. Boulazac, qui présente un dossier conjoint, compte notamment démolir les 116 logements de la cité Pey-Harry pour un coût de16, 3 millions d’euros. A Bergerac, le programme évalué à 51 millions d’euros concerne plus de 300 logements sur trois quartiers.
Les projets périgourdins figurent parmi les 230 quartiers retenus à titre dérogatoire. La loi du 1er août 2003 relative à la rénovation urbaine limite en effet les périmètres d’intervention de l’Anru aux zones urbaines sensibles (ZUS), mais son article 6 introduit la possibilité d’une dérogation pour des quartiers non classés. Ces quartiers doivent présenter des caractéristiques socio-économiques similaires aux ZUS : habitat social concentré, taux de chômage élevé, logements vacants, etc.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. L’Anru s’engage sur la Dordogne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement