logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/153792/la-videosurveillance-prend-les-feux-landais-de-vitesse/

SÉCURITÉ CIVILE
La vidéosurveillance prend les feux landais de vitesse
Isabelle Verbaere | Retour sur expérience prévention-sécurité | Publié le 28/02/2013 | Mis à jour le 08/07/2013

Après le foudroiement d’un guetteur en 2004, le service départemental d’incendie et de secours des Landes décide d’automatiser la surveillance de la forêt grâce à la vidéo. Cinq ans après l’installation du système, le bilan est très positif : le délai de détection et de localisation des départs de feu a été divisé par trois.

Pour maîtriser un feu de forêt avant qu’il n’ait brûlé des centaines d’hectares, il faut le détecter le plus tôt possible. En 2007, en confiant cette mission essentielle à un système de vidéosurveillance, pour la première fois en France, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) des Landes a fait un choix audacieux. Un choix, conforté cinq ans après par les résultats de ce dispositif, appelé « Prodalis » (*) et conçu par la société Paratronic.

« Entre le moment où une caméra détecte de la fumée et le déclenchement de l’alarme dans la caserne la plus proche, il se passe cinq minutes en moyenne, détaille le lieutenant-colonel Jean-Marc Antonini, directeur opérationnel. Auparavant, cela prenait trois fois plus de temps. » Conséquence : le bilan des incendies dans ce département ...

REFERENCES

Avantages:

  • une détection précoce des départs de feu dans le massif forestier et leur localisation précise en moins de 3 minutes.
  • le PC feu peut suivre l’évolution de l’incendie et anticiper l’envoi de renforts.

Inconvénient:

  • par temps nuageux, le risque de fausses alertes augmente. Celles-ci représentent 10 % du total des détections.

-------------------------------------------------------

  • Contact: Fabrice Gaujacq, chargé de communication,
    tél. : 06.80.73.25.65.


CHIFFRES CLES

  •  152 départs de feu ont été enregistrés dans les Landes entre le 1er janvier et le 20 septembre.
    Ces dix dernières années, ce département se situe en quatrième position nationale pour le nombre de sinistres, devant le Var et les Bouches-du-Rhône.
  • 3 unités « feux de forêt » sont engagées, soit 6 camions-citernes, 3 véhicules 4x4 et 15 hommes, pour tout départ de feu dans les Landes.
  • 39,47 M€ de budget, pour 24 039 interventions par an dont 10 % pour des feux.
  •  Moyens opérationnels: le Sdis des Landes compte 59 centres d’incendie et de secours, 1 578 sapeurs-pompiers volontaires et 299 professionnels.