Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Parlement

Le Sénat adopte une réforme des minima sociaux

Publié le 23/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Sénat a adopté le 23 janvier une proposition de loi visant à réformer les minima sociaux sur le principe « à ressources égales, droits égaux », qui pourrait entrer en vigueur de façon progressive par la voie de l’expérimentation dans des départements volontaires.
Aux termes de cette proposition de loi déposée par Valérie Létard (UDF, Nord), le critère d’attribution des droits rattachés aux minima sociaux (aide au logement, avantages fiscaux, etc.) n’est plus le statut d’allocataire mais une simple condition de ressources.
Toutefois, selon le président de la commission des Affaires sociales, Nicolas About (UDF), qui a donné son plein soutien à la proposition, celle-ci ne devrait pas être soumise aux députés avant la fin de la session parlementaire, prévue fin février.
L’objectif du texte est d' »assurer l’égalité entre bénéficiaires des différents minima sociaux, et entre ceux-ci et salariés à bas revenus », en organisant une « sortie progressive des droits connexes », a expliqué Valérie Létard.
En outre, le texte rend obligatoire pour les allocataires de l’API (allocation de parent isolé) et de l’ASS (allocation de solidarité spécifique) la conclusion d’un « contrat d’insertion », calqué sur le dispositif en vigueur pour les bénéficiaires du RMI.
La proposition de loi a été adoptée grâce à l’abstention de l’UMP et du PS, la ministre déléguée à la Cohésion sociale, Catherine Vautrin, s’en remettant à « la sagesse du Sénat ». Le groupe communiste a voté contre.
Lire aussi la Gazette du 29 janvier.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Sénat adopte une réforme des minima sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement