Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Bretagne. Jean-Yves Le Drian (PS) demande que les régions soient entendues dans les négociations consacrées au FEP

Europe

Bretagne. Jean-Yves Le Drian (PS) demande que les régions soient entendues dans les négociations consacrées au FEP

Publié le 23/01/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Yves Le Drian, président (PS) de la région Bretagne, a demandé le 22 janvier un entretien au ministre de l’Agriculture et de la pêche, Dominique Bussereau, pour que « le choix des régions soit entendu » dans la négociation consacrée au Fonds européen pêche (FEP).
Jean-Yves Le Drian « demande immédiatement un entretien à Dominique Bussereau pour que le choix des régions soit entendu », a-t-il indiqué, dans un communiqué.
Le président de la région Bretagne, représentant de l’Association des régions de France (ARF), souhaite que « des thèmes très importants comme l’installation des jeunes pêcheurs et aquaculteurs ou encore les aides à la modernisation des bateaux et à la maitrise de l’énergie soient clairement affichés par l’Etat français ».
Les représentants de l’ARF indiquent avoir « quitté la table des négociations » le 18 janvier car « les représentants du ministère de l’agriculture et de la pêche sont arrivés à la table des négociations avec un projet bouclé en réunion interministérielle. (…) Ce projet casse le processus de reconversion dans lequel s’est engagé le monde de la pêche ».
« Je ne comprends pas l’attitude de l’Etat. Quand il s’agit d’aller défendre les quotas de pêche, nous sommes solidaires, Etat et régions. Aujourd’hui, sur le FEP, l’Etat agit seul et met en péril la filière de la pêche et de l’aquaculture française en n’ayant toujours pas bouclé son tour de table », ajoute Jean-Yves Le Drian.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bretagne. Jean-Yves Le Drian (PS) demande que les régions soient entendues dans les négociations consacrées au FEP

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement