Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

SIG, Cartographie

Champagne-Ardenne. Un hélicoptère au dessus de Reims pour repérer les déperditions d’énergie

Publié le 23/01/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Un hélicoptère, équipé d’une caméra thermique, va survoler l’agglomération de Reims tôt le matin du 23 au 26 janvier, dans le but de dresser une carte des défauts d’isolation, immeuble par immeuble, ont indiqué le 22 janvier la ville et une association à l’origine du projet.
Cette caméra, qui prendra des images numérisées, permettra de dresser la carte « des déperditions d’énergie sur tout le bâti rémois, privé, public, habitations, entreprises », a indiqué Stéphane Foulon, de la Jeune chambre économique (JCE), maître d’oeuvre du projet.
Des « points chauds » vont apparaître « en rouge sur la carte » pour pointer « un défaut d’isolation ». « On est très précis. La résolution de la caméra, c’est la taille d’une tuile, c’est-à-dire que l’on sait détecter un défaut (ndlr: d’isolation) sur une surface équivalente à une tuile », selon Stéphane Foulon.
« On souhaite mettre les résultats à la disposition du public. On examine les conditions réglementaires », envisage Michel Verdisson, du service environnement de la communauté d’agglomération Reims métropole. « La JCE va présenter ces cartes dans le cadre d’un salon en mars à Reims », poursuit Stéphane Foulon.
L’opération de thermographie portera sur toute l’agglomération, soit environ 220.000 habitants au total, dont quelque 190.000 à Reims.
L’hélicoptère volera entre quatre et sept heures du matin, à 400 mètres d’altitude, et prendra entre 20.000 et 30.000 images numérisées avec six nuances de couleurs, en fonction des pertes d’énergie. L’opération coûte au total 185.000 euros, financés par notamment par l’agglomération.
L’opération nécessite des conditions météo particulières : « Il fallait qu’il fasse moins de 5 degrés et qu’il n’y ait pas eu de pluie ou de neige depuis 36 heures, selon la JCE. D’autres villes comme Gap et Dunkerque ont déjà dressé une « thermicarte ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Champagne-Ardenne. Un hélicoptère au dessus de Reims pour repérer les déperditions d’énergie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement