Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • La CFDT et FGAF se joignent à l’action du 8 février des fonctionnaires tandis que les Fonctions Publique CGC s’abstiennent

Fonction publique

La CFDT et FGAF se joignent à l’action du 8 février des fonctionnaires tandis que les Fonctions Publique CGC s’abstiennent

Publié le 24/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La CFDT-Fonctions publiques et la FGAF (Autonomes de la Fonction publique) vont se joindre à la journée d’actions et de grève des fonctionnaires prévue le 8 février, à laquelle ont déjà appelé cinq fédérations de fonctionnaires.
« Pour exiger l’ouverture de négociations salariales dans la fonction publique, pour atteindre nos objectifs de rattrapage du pouvoir d’achat, pour concrétiser les engagements obtenus du ministre sur la poursuite de la refonte des carrières », l’UFFA-CFDT appelle l’ensemble des personnels de la fonction publique à « une journée d’action et de grève le 8 février », annonce la CFDT dans un communiqué.
FO, l’UNSA, la CGT, la FSU, et Solidaires ont également appelé, le 24 janvier, à une journée nationale d’action et de grève le 8 février, jugeant « notoirement insuffisantes » les mesures annoncées par le ministre de la fonction publique Christian Jacob, portant notamment sur une revalorisation du point d’indice de 0,8% au 1er février, pour rattraper l’inflation.
Si la CFDT reconnait que « les négociations conduites dans la fonction publique dès 2005 ont permis d’obtenir des avancées en faveur des personnels sur l’amélioration des carrières, les prestations d’action sociale et l’engagement de la mise en place immédiate d’un groupe de travail sur la catégorie B », elle ajoute que « les réponses des gouvernements successifs en matière salariale n’ont jamais été à la hauteur de nos revendications ».
De son côté, la FGAF a décidé de « s’associer à la journée d’action » car « la revalorisation est totalement insuffisante au regard de l’augmentation importante du coût de la vie ».
Enfin, Les Fonctions Publiques-CGC ont voté lors de leur Comité Directeur du 22 janvier 2007 leur non participation à la journée du 8 février 2007. Ils estiment qu’ils ont obtenu des avancées et des engagements significatifs de la part du gouvernement.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La CFDT et FGAF se joignent à l’action du 8 février des fonctionnaires tandis que les Fonctions Publique CGC s’abstiennent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement