logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/152993/reseaux-4g-les-maires-pris-entre-le-marteau-du-developpement-et-lenclume-de-la-sante/

TÉLÉCOMMUNICATIONS
Réseaux 4G : les maires pris entre le marteau du développement et l’enclume de la santé
Sophie Maréchal | A la une | Actu expert santé social | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 05/02/2013 | Mis à jour le 22/07/2013

La loi sur le principe de précaution lié aux ondes électromagnétiques a été renvoyée en commission à l’Assemblée Nationale, le 31 janvier, trois jours après les annonces de déploiement des réseaux très haut débit mobile (4G) d’Orange et de SFR. Sur le terrain, les maires devront encore arbitrer entre une meilleure couverture de leur territoire et les inquiétudes sur les risques sanitaires.

Collusion fortuite des calendriers ou relation de cause à effet ? La proposition de loi relative à l’application du principe de précaution défini par la Charte de l’environnement aux risques résultant des ondes électromagnétique portée par Laurence Abeille, députée du groupe écologiste de l’Assemblée Nationale avait le défaut majeur de déplaire aux opérateurs de téléphonie mobile engagés dans le déploiement des réseaux mobile très haut débit.

« Cette loi votée en l’état aurait eu de graves conséquences économiques et serait contraire au développement de l’emploi dans ...