Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fonds structurels européens

Le Nord-Pas-de-Calais milite pour une péréquation européenne

Publié le 06/02/2013 • Par Frédéric Ville • dans : Actu experts finances

Rudy Elegest, vice-président de la région Nord-Pas-de-Calais chargé des finances
Rudy Elegest, vice-président de la région Nord-Pas-de-Calais chargé des finances RE
A l’heure des négociations budgétaires européennes 2014-2020, la région Nord-Pas-de-Calais plaide plus que jamais pour une péréquation européenne plus fine, levier plus nécessaire encore à ses yeux que les péréquations françaises, en ces temps de budget contraint. Rudy Elegest, vice-président de la région chargé des finances, explique cette position.

Vous réclamez l’émergence de régions de « transition », statut avantageux qui permettrait à celles dont le PIB est situé entre 75 et 90 % de la moyenne européenne de bénéficier d’un surplus de fonds structurels européens (Fonds social européen et Fonds européen de développement régional). Pourquoi ?

Pour la période budgétaire précédente 2007-2013, le système était très binaire, avec deux types de régions : celles de « convergence » bénéficiant d’un surplus, leur produit intérieur brut (PIB) par habitant étant inférieur de 75 % à celui de la moyenne européenne, et celles de « compétitivité » où le PIB allait au-delà de 75 %, contributrices.
Les régions de convergence, c’étaient celles des ex-pays de l’Est et, en France, les ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Nord-Pas-de-Calais milite pour une péréquation européenne

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement