Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Rhône-Alpes. Un établissement public d’aménagement pour Saint-Etienne

Publié le 26/01/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’établissement public d’aménagement(EPA) de Saint-Étienne vient d’être crée et de recevoir la qualification d’opération d’intérêt national, se sont félicité le 26 janvier, Dominique Perben, ministre des Transports, de l’équipement, du tourisme et de la mer et Michel Thiolliere, sénateur-maire de Saint-Etienne.
Avec la parution le 25 janvier des décrets au Journal Officiel, Saint-Etienne se voit « doté d’un outil puissant pour accélérer son renouveau urbain, développer son attractivité et contribuer au rayonnement de la grande métropole lyonnaise », estime le ministère des Transports dans son communiqué du 26 janvier.
L’EPA va principalement intervenir comme aménageur d’opérations stratégiques telles que le quartier d’affaires de Chateaucreux, le traitement de l’habitat ancien dégradé dans le centre-ville, l’aménagement du parc Couriot, la recomposition de l’entrée de ville du pont de l’âne ou le grand projet de la plaine d’Achille autour de la cité du Design, explique le ministère des Transports.
L’EPA va également être un acteur majeur pour construire le nouveau Saint-Etienne, aux côtés des services de la ville, de l’agglomération, de l’agence d’urbanisme et de l’EPORA, précise le ministère qui note par ailleurs qu’actuellement, en France, seule Marseille avec le projet Euroméditerranée dispose d’un tel outil au service d’une ambition urbaine.
Présidé par Michel Thiolliere, le conseil d’administration de l’EPA regroupe l’Etat, la région Rhône-Alpes, le département de la Loire, l’agglomération de Saint-Etienne Métropole et les villes de Saint-Etienne et Saint-Jean Bonnefond. «Ces collectivités a fait un effort exceptionnel en acceptant de participer à hauteur de 120 000 euros sur 7 ans au financement des opérations menées par l’EPA», souligne le ministère des Transports.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Un établissement public d’aménagement pour Saint-Etienne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement