Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Christian Estrosi propose une incitation fiscale pour les transports alternatifs

Publié le 26/01/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le ministre de l’Aménagement du territoire, Christian Estrosi, a proposé le 26 janvier à Duppigheim (Bas-Rhin) un dispositif d’incitation fiscale pour les particuliers qui investiraient dans des entreprises développant des matériels pour le transport ferroviaire et fluvial des marchandises.
« Nous allons mettre en oeuvre une procédure qui permette à chaque particulier ou à chaque entreprise de déduire de son impôt l’investissement qu’il fera dans une entreprise de transport ferroviaire, fluvial ou maritime », a déclaré le ministre.
« Cette incitation fiscale qui existe pour l’amélioration à l’habitation ou l’acquisition d’oeuvres culturelles, permettrait aux particuliers de participer à une opération collective en faveur de l’environnement et de la compétitivité des entreprises », a-t-il expliqué.
Elle pourrait être inscrite dans la Loi de finances 2008, a-t-il précisé.
Le ministre a également indiqué qu’avec Nicolas Sarkozy « nous avons l’ambition de faire passer la fiscalité écologique de 2,5% à 5% du PIB pour contribuer au financement des infrastructures de transport ferroviaire et fluvial ».

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Christian Estrosi propose une incitation fiscale pour les transports alternatifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement