Urbanisme

De quel moyen d’action dispose le maire qui constate une infraction au permis de construire qu’il a déposé ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Le maire qui constate une infraction au permis qu’il a délivré dispose de pouvoirs d’action prévus par le Code de l’urbanisme. Lorsqu’un particulier constate qu’une construction du voisinage est non conforme au permis de construire délivré à son bénéficiaire, il lui appartient de saisir le maire et de lui demander de faire usage de ses pouvoirs administratifs.

En effet, il résulte des dispositions des articles L.4801 du code précité que, dès lors qu’il a connaissance d’une infraction, le maire est tenu de faire dresser un procès-verbal de l’illégalité ainsi commise et d’en transmettre, sans délai, copie au procureur de la République.

Par ailleurs, l’intéressé peut également saisir l’autorité judiciaire par dépôt de plainte directement auprès du procureur de la République, ou auprès de la brigade de gendarmerie ou du commissariat ou bureau de police territorialement compétents.

L’action d’un tiers devant le juge pénal se prescrit selon l’article 8 du Code de procédure pénale par trois ans à compter de l’achèvement des travaux.

Cependant, l’opportunité des poursuites relève de la seule appréciation du procureur de la République, mais la plainte avec constitution de partie civile au procès pénal devant le doyen des juges d’instruction a pour effet de mettre l’action publique en mouvement, notamment par l’engagement des poursuites, sauf ordonnance de refus d’informer si les faits rapportés ne peuvent légalement comporter une poursuite ou s’ils ne peuvent admettre aucune qualification pénale.

En outre, dans l’hypothèse où le particulier estime subir un préjudice direct et personnel découlant des faits en cause, il peut prendre l’initiative d’une procédure en soumettant ses prétentions au juge civil sur le fondement de l’article 1382 du Code civil, dans le délai de droit commun de dix ans fixé par l’article 22701 du même code.
Cette requête, tendant à obtenir réparation du dommage causé, peut être assortie d’une requête en référé.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP