Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Citoyenneté

Démocratie participative : les impôts locaux au secours de la concertation ?

Publié le 25/01/2013 • Par Bénédicte Rallu • dans : Actu juridique, France

La deuxième édition du baromètre sur la concertation locale Res Publica – Harris Interactive présentée le 24 janvier confirme que la démocratie participative reste peu connue : moins d’un tiers des personnes interrogées voient ce dont il s’agit. En revanche, une large majorité souhaiterait y recourir pour s’investir davantage dans les choix financiers des communes.

La concertation est devenue à la mode au niveau national avec le changement de gouvernement. Elle est même appréciée des personnes interrogées qui aimeraient voir cette méthode généralisée à des sujets touchant leur vie quotidienne (éducation, emploi, environnement, sécurité, immigration).

Large méconnaissance – Malgré ce nouveau souffle, les termes de « démocratie participative » ou de « concertation » restent « encore inconnus ou méconnus par une majorité de Français », relève le baromètre Res Publica – Harris Interactive (1).
Seuls 31% perçoivent ce qu’ils recouvrent et peu sont capables d’en donner spontanément une définition claire.

Un tiers des répondants a eu connaissance de démarches de démocratie participative dans leur commune. Et moins d’un quart affirme y avoir déjà participé. Des chiffres en baisse par rapport à la première édition du baromètre de novembre 2011.

« Faire croire qu’on écoute les citoyens » – Pour les plus éclairés, la concertation locale avec les citoyens est perçue à 87% comme une bonne chose. Mais elle est, pour 65% d’entre eux, souvent dévoyée et n’a pour objet que de « faire croire qu’on écoute les citoyens tout en décidant sans eux ».

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pourtant, l’attente est forte, notamment pour les décisions budgétaires et fiscales, 75 % considérant que les élus doivent consulter les administrés avant de prendre des décisions concernant des réductions budgétaires.
Près des trois quarts aimeraient être davantage consultés sur le budget et les dépenses publiques, en priorité sur le montant des impôts locaux, devant les dépenses d’investissement et de fonctionnement.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Plus de huit personnes interrogées sur dix souhaiteraient que leur commune organise un budget participatif. Le salut de la concertation passera peut-être par là…

Tous les résultats

Barometre Concertation 2013 Res Publica Harris by lagazettefr

Notes

Note 01 Enquête réalisée en ligne du 25 juillet au 1er août et du 8 au 15 août 2012 auprès d’un échantillon de 1314 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus résidant dans une commune d’au moins 3500 habitants, à partir de l’access panel Harris Interactive, selon la méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e). Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Démocratie participative : les impôts locaux au secours de la concertation ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement