Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Formation

CNFPT : un budget 2013 rehaussé après le retour au 1 %

Publié le 24/01/2013 • Par Martine Doriac • dans : A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

François Deluga, président du CNFPT
François Deluga, président du CNFPT La gazette
François Deluga, président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), l’a annoncé lors de ses vœux, mercredi 23 janvier : 162 millions d’euros seront dévolus aux dépenses directes de formation en 2013, au lieu de 149 en 2012. Entretemps, le 1 % a été rétabli.

« L’accident » de la baisse de cotisation « a été l’occasion pour le paritarisme de démontrer sa pertinence, son efficacité et son sens des réalités », a affirmé François Deluga, président du CNFPT centre national de la fonction publique territoriale lors de ses vœux aux personnalités, le 23 janvier.

Nouvelle prise en charge des frais de déplacement – Parmi les mesures d’adaptation décidées pour pallier la perte de recettes de 33 millions d’euros consécutive à la baisse de 0,1 % de la cotisation obligatoire pour la formation, le CNFPT avait acté la suppression de la prise en charge des frais de déplacements, soit 10 millions d’euros, assumés par les collectivités en 2012.

Avec le retour au 1 %, de nouvelles modalités de prise en charge de ces frais, qui répondent à l’impératif de développement durable que s’est fixé l’établissement public, ont pu rapidement être mises en place.

Evolution « significative » des formations – « L’évolution de l’activité depuis 2008 est significative », s’est félicité le président. La « territorialisation » ou rapprochement des lieux de formation du lieu de travail des stagiaires devrait se poursuivre en 2013, au bénéfice de la formation des catégories C.

La dématérialisation des inscriptions se met en place progressivement avec un catalogue entièrement électronique accessible depuis le site reconfiguré du CNFPT. L’ingénierie pédagogique continue de se renouveler tandis que de nombreuses coopérations institutionnelles en rapport avec les objectifs que s’est fixé l’institution (insertion des personnes handicapées, lutte contre l’illettrisme…) et avec les grandes associations d’élus, se sont conclues en 2012.

Action commune CNFPT, FNCDG et CSFPT en 2013 – Rappelant le colloque organisé en septembre au Sénat sur le futur projet de loi de décentralisation, François Deluga a précisé que l’année 2013 verrait se concrétiser une action commune au CNFPT, à la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG) et au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT). Ce travail concerté concernera l’ensemble de la filière sociale, a ensuite précisé François Deluga à La Gazette.

Cotisation formation pour les emplois d’avenir – Autre chantier important pour le CNFPT en 2013, la formation des emplois d’avenir.
« L’assujettissement des emplois d’avenir à une cotisation formation, ce qui est un pas nouveau en matière d’emplois aidés, et de mon point de vue un pas salutaire, nous permet d’ouvrir l’ensemble de nos formations aux jeunes recrutés dans les mêmes conditions que pour les autres territoriaux », a indiqué le président du CNFPT.
Il a ensuite exprimé sa satisfaction de voir la fonction publique territoriale « désormais reconnue dans sa légitimité et dans sa richesse, comme le premier levier de l’action de la puissance publique ».

Futur projet de loi fonction publique – Après avoir formalisé récemment 46 propositions « pragmatiques » en contribution au futur projet de loi de décentralisation, le président du CNFPT se dit prêt à participer à la concertation qui s’engagera sur le nouveau projet de loi fonction publique, annoncé le 17 janvier par la ministre Marylise Lebranchu, et qui devrait suivre le vote sur la décentralisation.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

CNFPT : un budget 2013 rehaussé après le retour au 1 %

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement