Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Lot-et-Garonne : le CDG et le SNDGCT alliés pour une meilleure prise en charge des agents momentanément sur la touche

Publié le 11/01/2013 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Actu Emploi, Régions, Toute l'actu RH

S'inscrivant dans une démarche nationale de « coopération mutualisée et renforcée », initiée par la Fédération nationale des centres de gestion et le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT), Jean Dreuil, président du CDG de Lot-et-Garonne (CDG47), et Frédéric Gimet, président de la section départementale du SNDGCT, ont signé, le 22 décembre 2012 à Agen (Lot-et-Garonne), une charte de partenariat.

Première du genre en Aquitaine, elle vise à améliorer la prise en charge des fonctionnaires momentanément privés d’emploi des catégories A, B et C par un dialogue plus soutenu entre les deux structures.

« Libre à chacun de décliner localement ou pas le modèle de charte préparé au niveau national. Nous l’avons fait en Lot-et-Garonne car nous avons une habitude de collaboration, notamment dans le cadre de groupe de travail sur les thématiques des entretiens d’évaluation et des promotions internes. Il est vrai que le SNDGCT est fortement représenté en Commission administrative paritaire (CAP) de catégorie A : il occupe trois des quatre postes. Le quatrième l’est par la CGT », explique Johan Jourdan, directeur du CDG47.

« Compte tenu du coût humain pour le dirigeant territorial en fin de détachement sur emploi fonctionnel, mais aussi financier pour la collectivité qui prend la décision et pour le CDG qui en gère les effets, il est utile de collaborer : tout d’abord pour faire appliquer le droit et aussi pour privilégier la sensibilisation, la médiation ou bien encore la mobilité », rappelle-t-il.

Pour l’heure, le Lot-et-Garonne ne connaît pas ce genre de situation. Mais les prochaines échéances électorales se profilent.

Une vingtaine en France – A ce jour, une vingtaine de conventions de ce type a été signée en France.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lot-et-Garonne : le CDG et le SNDGCT alliés pour une meilleure prise en charge des agents momentanément sur la touche

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement