Transports

Le tram de Besançon sera livré avec six mois d’avance

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Les premiers passagers pourront monter à bord dès décembre 2014, a annoncé la collectivité mardi 8 janvier 2013. Quant au budget de ce tram « optimisé », il sera respecté, assure le président de l’agglomération.

En choisissant de se doter d’un tramway « optimisé » (plus compact, rames plus courtes et prix serrés), adapté à la taille de son agglomération (180 000 habitants), en 2010, le Grand Besançon a initié un concept qui, depuis, intéresse d’autres villes moyennes, en France et même au-delà. Aubagne, puis Avignon, Amiens, et même… Cincinatti, aux Etats-Unis, étudieraient les vertus des rames à plancher bas choisies par Besançon, conçues pour avoir un coût optimisé à la place, indique le constructeur CAF qui a remporté le marché du matériel roulant.

Accélérer et densifier les travaux – Coût total de l’équipement : 228 millions d’euros (256 avec l’inflation estimée entre 2010 et 2014), soit un coût, au kilomètre, de 16 millions d’euros, contre 20 à 25 en moyenne pour un tram « classique ».
« Un tram de qualité mais à un prix parfaitement maîtrisé », estime Jean-Louis Fousseret, le président (PS) de l’agglomération du Grand Besançon, maître d’ouvrage.

« Le budget sera tenu, le cadre financier respecté. Le chantier avait été bien préparé et il n’y aura pas de dérive budgétaire. On nous prenait pour des rêveurs mais les faits sont là. Et nous pouvons dire aujourd’hui que nous aurons six mois d’avance et que les premières rames circuleront en décembre 2014, alors que nous avions annoncé une livraison pour juin 2015. »

Annoncée le 8 janvier 2013, cette livraison six mois plus tôt est destinée à rassurer et apaiser les grands Bisontins et les commerçants de la ville qui subissent le chantier depuis son lancement, il y a un an.
Conscients de la gêne occasionnée, les élus ont pressé les entreprises d’accélérer et de densifier les travaux, en faisant intervenir davantage de sous-traitants, en opérant en divers endroits et en programmant un enchaînement efficace des tests et essais, qui seront réalisés à partir d’octobre 2013.

47 000 voyages quotidiens – Le calendrier avait aussi laissé une large place aux intempéries et imprévus, et les surprises du sous-sol bisontin et les cinq crues observées ces derniers mois n’ont pas menacé cette avance de calendrier que le Grand Besançon assure aujourd’hui pouvoir tenir.

Le chantier bat son plein, une centaine d’entreprises – employant au total 500 salariés, dont certains en insertion – sont mobilisées. Les travaux de dévoiement de réseaux sont presque terminés et 5 kilomètres de rails ont été posés, sur les 14,5 que comptera cette ligne traversant l’agglomération du nord-est au sud-ouest, comptant 31 stations et desservant quartiers périphériques, universités, CHU, centre-ville et zones commerciales.

A terme, 47 000 voyages quotidiens sont attendus.

La ligne du futur tramway bisontin vue d’hélicoptère, début janvier 2013.

Commentaires

1  |  réagir

10/01/2013 05h12 - THB

il faut espérer que les rames CAF soient plus fiables que celles de Nantes qui tombent constamment en panne …

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Un téléphérique urbain pour les déblais de chantier

    Un téléphérique dédié au transport des déblais de chantier va être spécialement construit à Clichy-la-Garenne (92). Objectifs : diminuer les nuisances et préserver l’environnement. C’est une première en France pour un projet d’aménagement. ...

  • Les agences de l’eau prennent le virage de la biodiversité

    Le virage n’est pas totalement nouveau, mais il s’affirme dans les 11es programmes, qui viennent d’être votés. Les agences de l’eau réorientent leurs aides en faveur de la qualité du milieu aquatique, de la biodiversité et de l’adaptation au changement ...

  • Changement de résidence : quelles sont les conditions d’indemnisation ?

    L’agent qui déménage à la suite de son affectation dans une nouvelle commune peut bénéficier, sous conditions, d’une prise en charge partielle de ses frais de déménagement. Il doit en demander la prise en charge à son administration d’accueil dans les ...

  • Rezo pouce lance une nouvelle offre de mobilité en milieu rural

    A l’heure où la hausse du prix de l’essence fait débat, Rezo pouce, coopérative qui développe l’autostop sécurisé, a lancé à Béziers Rezo pro. Ce nouveau dispositif de court-voiturage domicile-travail cible essentiellement les territoires ruraux. Le ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP