Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Drogues

A Paris, l’idée d’une salle de consommation divise la population locale

Publié le 08/01/2013 • Par avec l'AFP Hugo Soutra • dans : Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

Son implantation n'est toujours pas décidée, mais la salle de consommation de drogue qui devrait voir le jour à Paris, près de la gare du Nord, divise les riverains. Tandis que certains habitants craignent une hausse du trafic, d’autres y voient un moyen de réduire les nuisances dans le quartier.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Rue de Maubeuge, « plusieurs centaines » de drogués et dealers gravitent autour d’un échangeur de seringues installé près de la sortie du RER. Sur les trottoirs, des quantités de boîtes de médicaments vides témoignent d’un fort trafic.
Rue Ambroise-Paré, devant l’hôpital, « c’est infernal », affirme un commerçant sous couvert d’anonymat: « A partir de midi, les drogués défilent, ils font la manche ».

Seringue dans un parc – « Des toxicos en état de manque ont agressé des personnes, et un enfant s’est piqué avec une seringue trouvée dans un parc », raconte Pierre Coulogner, président de l’association de riverains « Vivre gare du Nord et Est ».

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Paris, l’idée d’une salle de consommation divise la population locale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement