Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité – Prévention : Manuel Valls entretient le suspense

Publié le 07/01/2013 • Par Hervé Jouanneau • dans : Dossiers d'actualité

Réforme des statistiques de la délinquance, lancement des zones de sécurité prioritaires, lutte contre la criminalité en Corse…

Absorbé par cette actualité brûlante, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, s’est montré peu disert sur la politique de prévention de la délinquance. Ses rares interventions ont associé les collectivités à l’utilisation de la vidéoprotection et à l’action des polices municipales (PM).
Mais, sur le fond, le mystère reste entier. Seul indice relevé à ce jour : la publication de la circulaire du 31 octobre 2012 sur les priorités d’orientation du fonds interministériel de prévention de la délinquance pour 2013. Principale nouveauté : le ciblage des territoires de la politique de la ville et la priorité donnée aux actions en faveur de la jeunesse (prévention de la délinquance des mineurs mais aussi de la récidive, notamment).

« Une rupture » – Selon le rapporteur du budget « sécurité » à l’Assemblée nationale, la circulaire du 31 octobre 2012 marque « une rupture ». Jean-Pierre Blazy relève une augmentation des crédits et un rééquilibrage du fonds en faveur des actions de prévention stricto sensu, dont le financement était passé, depuis quelques années, au second plan, loin derrière le soutien à la vidéoprotection.

Toutefois, si le ministre s’est à ce jour peu exprimé sur ces sujets, le nouveau secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance a, pour sa part, annoncé, lors du congrès des maires en novembre, la préparation d’une nouvelle « stratégie nationale » pour 2013, en lieu et place de celle du précédent gouvernement, qui expire cette année.

Autre dossier sensible : l’avenir des PM. Une mission, confiée au préfet Jean-Louis Blanchou, a été créée pour relancer les discussions avec les syndicats. Ceux-ci ont fait valoir l’urgence de traiter le volet social du métier, gelé depuis mars 2012, et la nécessité de définir une doctrine d’emploi.
Signe de reconnaissance, Manuel Valls a fait savoir qu’il réunirait « en début d’année » la commission consultative des PM et qu’il recevrait en février les syndicats représentatifs de la police municipale. Un calendrier qui semble traduire la volonté du ministre de l’Intérieur de faire avancer les dossiers en attente.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Sécurité – Prévention : Manuel Valls entretient le suspense

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement