Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

L’association des maires ruraux de France critique le système des parrainages

Publié le 01/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le système des parrainages pour la présidentielle doit être réformé et les maires de petites communes ne peuvent « porter le chapeau » si des candidats ne parviennent pas à réunir les signatures, a estimé le 1er mars Gérard Pelletier, président de l’association des maires ruraux de France.
« Il est clair qu’il faudra faire autrement », a déclaré Gérard Pelletier, interrogé sur Europe 1 à propos du système prévoyant 500 parrainages d’élus pour pouvoir se présenter à la présidentielle.
Il ne s’est pas prononcé sur le type de réforme qu’il souhaitait, renvoyant la question au parlement.
Interrogé sur les difficultés de certains candidats à obtenir leurs parrainages, il a « refusé absolument qu’on puisse faire porter le chapeau aux maires ruraux en disant que c’est de leur faute si la démocratie aujourd’hui à quelques difficultés ».
Concernant Jean-Marie Le Pen, qui affirme manquer d’une centaine de signatures alors qu’il était présent au deuxième tour en 2002, Gérard Pelletier a assuré envisager d’apporter sa signature au président du FN « quand les maires de Bordeaux, de Marseille et de Neuilly auront donné l’exemple en parrainant Jean-Marie Le Pen ».
L’ancien Premier ministre Alain Juppé (UMP) est maire de Bordeaux, Jean-Claude Gaudin, vice-président de l’UMP, de Marseille, et le candidat UMP à la présidentielle Nicolas Sarkozy a longtemps été maire de Neuilly.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’association des maires ruraux de France critique le système des parrainages

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement