Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Les associations membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français plaident pour le maintien de la «facilité eau»

Développement économique

Les associations membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français plaident pour le maintien de la «facilité eau»

Publié le 02/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’AMF, l’ADF, l’AMGVF, la FMVM et l’APVF* réitèrent dans un communiqué du 1er mars leur appel au maintien de la «facilité eau» au moment où ont lieu des négociations inter-gouvernementales sur l’avenir du 10ème Fonds Européen de Développement (FED), le principal instrument communautaire de l’aide au développement avec les pays Afrique Caraïbes Pacifique (ACP).
L’AMF, l’ADF, l’AMGVF, la FMVM et l’APVF rappellent qu’elles avaient déjà pris position en ce sens lors de leur rencontre avec Stavros Dimas, commissaire européen à l’environnement le 12 octobre 2006.
Disposant d’un budget de 500 millions d’euros dans le cadre du 9ème Fonds Européen de Développement (FED), la «Facilité Eau» a vocation à permettre la réalisation de projets dans le domaine de l’eau et de l’assainissement grâce à la mobilisation et au soutien aux acteurs locaux. «Elle s’appuie sur trois composantes spécifiques : la gouvernance de l’eau, le soutien aux projets d’infrastructures et le soutien aux initiatives de la société civile», soulignent les associations.
«Alors que l’eau et l’assainissement ne sont pas des priorités du prochain FED, il apparaît d’autant plus important de pérenniser le mécanisme d’appel à propositions de la facilité eau qui répond aux attentes des acteurs locaux et a un effet de levier significatif sur les autres cofinancements», expliquent l’AMF, l’ADF, l’AMGVF, la FMVM et l’APVF.
«De tels mécanismes de financement innovants et adaptés aux attentes des acteurs locaux apportent une contribution décisive à la réalisation des Objectifs du Millénaire», estiment les associations.

* AMF : association des maires de France, ADF : assemblée des départements de France, AMGVF : association des maires des grandes villes de France, FMVM : fédération des maires des villes moyennes, APVF : association des petites villes de France

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les associations membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français plaident pour le maintien de la «facilité eau»

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement