Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Rhône-Alpes. Le conseil régional vote le CPER 2007-2013

Publié le 02/03/2007 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le conseil régional Rhône-Alpes a adopté le 2 mars le contrat de projets Etat-région 2007-2013 dont la part régionale atteint 1,47 milliard d’euros pour une participation de l’Etat de 913 millions d’euros.
Lors du précédent Contrat de Plan 2000-2006, l’Etat avait consacré une enveloppe de 860 millions d’euros à périmètre comparable : « il ne s’agit que d’une petite actualisation et compte tenu des enjeux pour notre région et notre pays, nous pouvions légitimement escompter plus », a indiqué Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional, avant de « regretter la perte de substance du concept de plan » de la part de l’Etat « qui doit faire face à une situation budgétaire délicate ». « Plutôt que de s’attacher à concourir à un projet régional, il s’agit à l’évidence pour l’Etat de boucler d’abord des tours de table », a souligné Jean-Jack Queyranne.
Le CPER Rhône-Alpes concerne six grands objectifs structurants : les transports ferroviaires (Etat: 245 millions d’euros, région : 365 millions) ; l’enseignement supérieur/recherche (Etat : 231 millions, région : 237 millions) ; l’économie (Etat : 50,4 millions, région : 51 millions) ; l’emploi/formation (Etat : 37 millions, région : 96,6 millions) ; le développement durable (Etat : 143 millions, région : 153,5 millions) ; le développement territorial solidaire (Etat : 207,5 millions, région : 567 millions). Concernant le volet territorial qui reste à finaliser en 2007, le président de Rhône-Alpes a indiqué que les crédits sont déjà largement préemptés et inférieurs au CPER précédent : « j’interpellerai le prochain gouvernement pour que la copie soit revue et complétée », a-t-il annoncé en pointant un autre « point de faiblesse » du CPER sur l’enseignement supérieur. Parmi « les acquis significatifs », la région relève la progression de l’enveloppe de l’Etat sur les transports, le soutien à l’économie et la volonté de construire une Eco-région.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Le conseil régional vote le CPER 2007-2013

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement