logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/14743/un-concours-interne-annule-apres-la-perte-dune-copie/

FONCTION PUBLIQUE
Un concours interne annulé après la perte d’une copie
La Rédaction | France | Publié le 02/03/2007

Les épreuves du concours interne d’ingénieur en chef de la fonction publique territoriale ont dû être annulées, l’une des copies ayant été perdue lors de son acheminement postal, a-t-on appris le 28 février de sources concordantes.
Selon une lettre transmise par un collectif de candidats souhaitant garder l’anonymat, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) chargé des concours des fonctionnaires territoriaux a décidé d’annuler les épreuves « en raison de la perte d’un paquet de copies en provenance de l’étranger lors de son acheminement postal ».
Une information confirmée par le CNFPT : « les copies d’un candidat qui, pour des raisons sérieuses, a dû passer le concours à Djibouti se sont perdues », a déclaré une responsable du CNFPT.
Les candidats devront repasser les épreuves les 28 et 29 mars, a-t-elle précisé.
Selon le collectif de candidats, ces copies auraient été égarées « par la valise diplomatique » devant les rapporter de Djibouti, ce que dément le CNFPT : « les copies sont bien arrivées par la valise diplomatique mais ont été perdues en France », a-t-il indiqué.
Cette bévue, qui concerne entre 350 et 400 candidats, « devrait coûter in fine (…) entre 350.000 et 500.000 euros aux contribuables », affirme le collectif, réclamant un report de « plusieurs mois » pour permettre à tous de repasser les épreuves et souhaitant que les résultats des épreuves annulées soient « pris en compte ».
De son côté, le CNFPT refuse de prolonger le délai, invoquant des « raisons techniques », notamment « par rapport au concours externe », et souligne l’impossibilité de « valider les premiers résultats ».