Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • 100 postes de cadets de la République et adjoints de sécurité à pouvoir jusqu’en juillet

Sécurité

100 postes de cadets de la République et adjoints de sécurité à pouvoir jusqu’en juillet

Publié le 05/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La police nationale annonce dans un communiqué du 2 mars, que 100 postes de cadets de la République et d’adjoint de sécurité seraient à pourvoir jusqu’en juillet 2007. Ces métiers ont vu le jour en 2006 au sein de la police nationale et proposent une formation et un contrat de travail de 5 ans. «Etre cadet de la République ou adjoint de sécurité, c’est se qualifier grâce à une formation, sans niveau de diplôme requis, dans un environnement professionnel», souligne la police nationale. Pour devenir cadet de la République, une année de formation alternée (12 semaines en lycée professionnel, 28 en école de police et 7 de stage pratique) sont nécessaires.
«Entrer cadet de la République c’est s’assurer d’une formation complète au concours de gardien de la Paix. A l’issue de la formation les cadets présentent le second concours – les résultats atteignent en moyenne 60 % de réussite – et pour ceux qui ne réussissent pas le concours, tous sont assurés d’un contrat de 4 ans d’adjoint de sécurité», précise la police nationale. L’allocation d’études pour l’année de formation est de 597 euros brut.
Quant au métier d’adjoint de sécurité, il s’exerce après douze semaines de formation en école de police, deux semaines de stage d’adaptation dans son service d’affectation. En Ile-de-France, la rémunération nette est de 1158 euros.
Pour plus de détails, une fiche est consacrée à la description du métier d’adjoint de sécurité. Retrouvez aussi les policiers blogueurs et toutes les infos du recrutement à cette adresse.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

100 postes de cadets de la République et adjoints de sécurité à pouvoir jusqu’en juillet

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement