logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/14644/les-projets-de-lignes-nouvelles-a-grande-vitesse-confirmes/

TRANSPORTS
Les projets de lignes nouvelles à grande vitesse confirmés
La Rédaction | France | Publié le 09/03/2007

Les projets de lignes à grande vitesse (LGV) Poitiers-Limoges et Bordeaux-Espagne ont été confirmés le 8 mars par les autorités françaises des transports.
Le conseil d’administration de Réseau ferré de France (RFF) a validé la poursuite des études pour ces deux lignes, les deux débats publics organisés en 2006 ayant « confirmé le bien-fondé des principaux objectifs et des fonctionnalités des deux projets examinés ».
Le ministre des Transports Dominique Perben a rappelé dans un communiqué sa volonté « de porter au cours des études une grande attention à l’intégration des deux projets dans les territoires traversés, dont certains sont particulièrement sensibles ».
Pour la LGV Poitiers-Limoges, RFF poursuivra les études « sur la base de l’option centrale, permettant une liaison Limoges-Paris en moins de deux heures ». Cette liaison « desservirait les gares de Limoges-Bénédictins et de Poitiers » et « mettrait Brive à moins de trois heures de Paris », selon RFF.
Cette infrastructure, dont le coût est estimé à environ 1,3 milliard d’euros, comprendrait 115 km de ligne nouvelle. Elle serait reliée à la LGV Sud Europe Atlantique (SEA), dont le tronçon Tours-Bordeaux est prévu pour 2016.
La liaison ferroviaire entre Bordeaux et la frontière espagnole est quant à elle destinée à absorber la hausse du trafic routier prévu vers l’Espagne à l’horizon 2020 et à favoriser un transfert des marchandises de la route vers le fer.
Le projet à l’étude vise à relier les réseaux ferroviaires français et espagnol, après les mises en service de la LGV SEA jusqu’à Bordeaux et de la nouvelle ligne entre Vitoria et Irun (nord de l’Espagne) en 2013.
Le coût de cette liaison Bordeaux-Espagne devrait être compris entre 3,5 et 4 milliards d’euros, estime le ministère des Transports.