Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Le tarif moyen de l’eau a atteint 3 euros le mètre cube selon une étude l’Ifen

Publié le 13/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le tarif moyen du mètre cube d’eau en France a atteint 3 euros en 2004 dans les communes dotées d’un assainissement collectif, soit une augmentation de 2,4% par an entre 2001 et 2004, indique l’Institut français de l’environnement (Ifen) dans une étude publiée le 13 mars.
Les résultats de cette étude révèlent aussi de grands écarts selon les régions allant de 272 euros en Provence-Alpes-Côte-D’azur dépensés en 2004 par les abonnés domestiques à 142 en Franche-Comté.
D’après l’Ifen, les tarifs varient du simple au double entre les départements de Métropole : les plus élevés concernent l’ouest et le nord, les plus bas sont pratiqués en Rhône-Alpes et en Auvergne. La dispersion tarifaire est bien plus forte entre communes : 10% d’entre elles facturent le mètre cube d’eau moins de 1,30 euros et autant le font payer plus de 4 euros. «Le coût de l’abonnement lui-même peut aller de 56 euros en moyenne à plus de 100 euros, comme en Corse et en Provence», met en avant l’étude sur une carte.
«La proximité de la ressource, sa qualité, la densité de la population desservie sont autant de facteurs explicatifs des tarifs», précise l’étude. Les eaux superficielles sont plus faciles d’accès mais font généralement l’objet de traitements plus complexes et plus coûteux que les eaux souterraines. Les tarifs du service public de l’eau diffèrent aussi selon les modes d’organisation et de gestion : dans une organisation strictement communale offrant un traitement des eaux usées, le mètre cube est payé en moyenne 2,59 euros contre 3,19 euros dans une organisation intercommunale qui développe en général des technologies plus complexes facilitant la mise aux normes.
La consommation domestique d’eau potable a de son côté atteint une moyenne de 165 litres par habitant et par jour, soit une augmentation de 1% chaque année par rapport à 2001, précise l’étude de l’Ifen.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le tarif moyen de l’eau a atteint 3 euros le mètre cube selon une étude l’Ifen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement