logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/14604/ile-de-france-la-ville-de-montreuil-denonce-%c2%ablentreprise-de-deconventionnement-et-de-vente-du-parc-de-logement-de-licade%c2%bb/

LOGEMENT
Ile-de-France. La ville de Montreuil dénonce «l’entreprise de déconventionnement et de vente du parc de logement de l’ICADE»
La Rédaction | Régions | Publié le 13/03/2007

La municipalité de Montreuil a fait savoir, dans un communiqué du 13 mars qu’elle s’engageait aux côtés de la Confédération Nationale du Logement (CNL) dans «la lutte contre la politique de hausse brutale des loyers engagée par ICADE, (développeur immobilier de la Caisse des dépôts et consignations, dans le secteur concurrentiel, NDLR) à des fins purement spéculatives». «Piétinant ses obligations de bailleur social, ICADE, ainsi que l’indique la CNL, double du jour au lendemain le loyer des locataires en place et triple celui des nouveaux arrivants», s’indigne la mairie de Montreuil.
La filiale de la Caisse des dépôts et consignations liquide massivement son patrimoine de logements sociaux, selon la municipalité. Elle regrette qu »ICADE se soit lancée, depuis son introduction en bourse en avril 2006, «dans une vaste entreprise de déconventionnement et de vente de son parc de 45 000 logements en Ile de France, pourtant constitué grâce aux fonds publics et à l’épargne populaire du livret A».
La ville annonce donc qu’elle entend rester solidaire des nombreuses autres communes d’Ile de France qui subissent les déconventionnements sauvages d’ICADE. Raison pour laquelle la municipalité a participé le 13 mars au rassemblement régional organisé par la CNL devant le siège d’ICADE, avenue de Fontainebleau au Kremlin-Bicêtre.